AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité






lumos maxima


MessageSujet: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   Ven 15 Nov - 13:01



♪ Les sensations aident les sentiments.
Lucas & Athéna



Mercredi 15 Septembre 2021
Au final la rentrée ne fut pas si pénible que ça. Athéna avait repris ses bonnes habitudes, avait déjà eu de bonnes notes, rien de bien exceptionnel quand on sait qu'elle a passé ses vacances scolaires dans la bibliothèque, prenant de l'avance sur le programme. Bonne élève qu'elle est ! Alors oui, en ce jour, elle allait prendre une « pause ». Donné des cours à quelqu'un n'est pas si compliqué que ça, n'est-ce pas ?

Il est dans l'habitude d'Athéna et ce depuis sa première de souvent être dans la bibliothèque afin de réviser, apprendre, aider, ... Bref ! Elle est souvent dans la bibliothèque, trop souvent sans doute. Mais au moins personne ne peut dire qu'elle est mauvaise en cours ou qu'elle ne fait pas d'effort. Alors, c'est sans aucun souci qu'Adelaïde l'a rejoint à une table afin de réviser. Aider son prochain n'est-ce pas ... Heureusement que sa mère ne sait pas ce qu'elle trafique. Elle lui dirait qu'aider c'est bien, mais seulement des sang-pur ou encore d'autre idiotie du genre. Qu'importe ! L'heure se déroula dans le calme, Athéna expliqua à Adelaïde tout ce dont elle avait besoin passant des cours en défense contre les forces du mal à ceux de potions. Une fois tout ceci finit, Athéna rassembla ces affaires, les réunissant bien vite en un tas. Elle posa son sac sur la table et alla ranger les livres qu'elle avait pris plus tôt. Prenant soin de les ranger à leur place. Une bibliothèque en désordre et tout simplement pas permis.

Lorsqu'elle revint à sa place, elle remarqua que ses affaires n'étaient plus là et comme une mauvaise nouvelle ne vient pas toute seule, elle vit l'un de ses livres personnels posés sur une étagère non loin. Le récupérant, elle vit l'un de ses parchemins plus loin à croire qu'on voulait lui faire retrouver ses affaires à l'aide d'un chemin. Si celui qui est à l'origine de ce scandale se trouve au bout du chemin, elle est bien d'accord de suivre se dit chemin. Elle avait vite récupéré ses affaires. Ne manquait plus que son sac à bandoulière. Elle se retrouva bien vite au fond de la bibliothèque, coin qu'elle ne fréquentait absolument pas. Bien souvent, Gadges se trouvait là pour « réviser » dit-il. Bien souvent il est en compagnie de la meilleure amie à la soeur à Athéna. Rien que le fiat de se retrouver ici, lui donne une mauvaise impression. Et si c'était ce sale traitre qui se jouait encore d'elle ? Il aime tellement lui jouer de sale tour. Ce ne serait pas étonnant que ce soit lui. Soudain, elle vit son sac poser sur une table. Elle se dirigea vers cette table. Remettant ses cours dans son sac. C'est le moment où elle sentit le souffle chaud de quelqu'un qui se tenait derrière elle.

~ Karwyn, si tu trouves ça drôle, je ne trouve pas ça drôle pour ma part. Je te pensais plus intelligent et plus mature que ça, la proch...

Et lorsqu'elle tourna les talons, elle ne vit pas Karwyn, mais bel et bien un autre Serpentard, qui n'avait rien à voir avec cette fouine. Lucas ... Sans doute un des seuls Serpentard hormis son frère et sa soeur avec qui elle pouvait discuter normalement ...


Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Pouring Rain
• Parchemins écrits : 68


lumos maxima


MessageSujet: Re: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   Sam 16 Nov - 13:01

... ... ...
♪ Les sensations aident les sentiments.





∞ Lucas & Athéna– 15 Septembre 2021 – Bibliothèque ∞
Cela faisait deux semaines que la rentrée avait fait son office mais le jeune Lucas en avait déjà totalement marre de l’école. Les cours l’insupportaient déjà énormément or pourtant fier de ses BUSES dont six dans ses sept épreuves obligatoires, il avait choisi ces six matières pour préparer ses ASPICS qui auraient lieu lorsqu’il se retrouverait en dernière année de Poudlard. Il avait bien hâte de quitter ces lieux, qu’il subissait depuis maintenant plus de cinq années, la sixième étant en cours ! Bref, oui il voulait quitter mais une autre partie de lui, celle la plus sadique, ne souhaitait pas du tout qu’il pense ces choses-là parce que sinon, cela lui masquerait son objectif actuel ! Celui qu’il s’était donné depuis quelques années, depuis qu’il était arrivé même ! Montrer aux autres qu’il ne devrait guère le sous-estimer parce qu’il n’en ferait que d’une bouchée d’eux ! D’où le fait qu’il était devenu l’un des élèves les plus craints de l’école parce qu’il courait le bruit qu’il torturait ses camarades pour le plaisir mais malheureusement pour la Direction de l’école de Poudlard, il n’y avait nulle trace des méfaits du jeune Serpentard ! Oh que oui, il faisait tourner les professeurs en bourrique ainsi que les préfets etc !

De toute façon, nul ne savait ce qu’il faisait à part quelques personnes triées sur le volet et qui devaient se compter sur les doigts de la main ! Quoique depuis quelques temps, le jeune sadique qu’était devenu Lucas Freedman s’était acquitté d’une tâche importante et qui lui tenait énormément à cœur ! Surtout parce qu’il savait qu’il allait pouvoir continuer ses expériences houleuses, ses techniques de torture plus ou moins violentes et dans le même temps, il allait pouvoir obtenir les respects tant souhaités de la part des personnes dont le sang se révélait être « PUR » de tout encrage ! D’ailleurs, la première personne qui l’avait « engagé » s’était révélée être « Miss Italie » alias Rebekah Perroni ! Beaucoup aurait accepté de se salir les mains pour elle avec pour prix d’obtenir quelque chose d’ordre physique avec elle… Parce que la jeune femme était connue pour ses conquêtes masculines à droite et à gauche, néanmoins Lucas n’attendait d’elle que de la reconnaissance de son talent et du respect et bien entendu, cela plaisait à sa cliente ! Il en avait déjà fait des victimes ! Les pauvres ! Il ne fallait pas être ennemi de Miss Perroni si vous souhaitez survivre ! Enfin bref !

Il y avait également Jessica Wyndam-Price qui l’aidait dans sa tâche, ce qui avait énormément rapproché les deux jeunes Serpentard et avec toute son honnêteté, Lucas pensait à Elle comme si c’était sa grande sœur qui le protégeait des problèmes venant de l’extérieur ! Enfin bref, la vie Poudlardienne du jeune Lucas était tout sauf ennuyeuse en réalité, et quand bien même elle était des plus chiantes selon lui, il s’avérait qu’il s’acquittait toujours de ses tâches annexes ! En ce jour, il se promenait tranquillement dans les couloirs du château à la recherche de personne à vampiriser, à martyriser ou juste à embêter comme tout bon Serpentard qui se respecte. Pour le moment, il n’en avait pas trouvé et cela l’attristait radicalement mais il ne s’avouait pas vaincu. Il savait qu’il allait être payé pour ses efforts.

Comme si on avait lu dans son esprit, une opportunité lui fut octroyé lorsqu’un débile de la maison rouge sortit d’une salle, qui se révélait être la bibliothèque, rigolant comme un idiot en tenant contre lui un sac de cours. Surement un sac qu’il avait volé… Au départ Lucas le laissa passer parce que ce type savait s’amuser mais en se retournant, il remarqua que ce sac ne lui était pas inconnu et en effet, il le reconnut aussitôt comme étant la propriété de la personne qu’il aimait le plus dans cette école… Athéna Jenkins…

« Eh ducon reviens ici ! »


Le rouge s’arrêta net et se retourna dans le même mouvement pour faire face à Lucas qui changea rapidement de visage, passant de l’indifférence totale à la colère la plus noire.

« Quoi ? Tu veux quoi Serpent » Dit le rouge en sortant directement sa baguette.

« Si tu veux pas mourir, Gryffon, je te conseille de me redonner ce sac qui appartient à ma copine et tout de suite maintenant ! »

« Haha ! J’ai peur » S’exclama le débile de Gryffondor mais au même moment, Lucas avait choisi de s’élancer sur lui et lui flanqua un violent crochet du droit dans l’uppercut. Le rouge se recula légèrement, comme s’il était sonné et vraisemblablement, il l’était et donc Lucas en profita pour lui faire une prise de judo comme à la télévision. Il lui mit un Ippon, c’est-à-dire qu’il l’avait mis à terre et son adversaire s’était retrouvé sur le dos ! Il remporta le combat facilement, puis avant de s’en aller, il lui jeta avec une voix glaciale :

« Furonculus ! »

Aussitôt son adversaire fut recouvert de furoncles. Bien fait pour lui ! Lucas ricana d’un air sadique avant de rentrer dans la bibliothèque. Lançant un regard noir aux élèves qui s’y trouvaient, il commença à chercher sa confidente et la trouva comme à son habitude, en plein travail. Il s’arrêta quelques mètres d’elle pour la regarder. Il lui arrivait souvent de l’admirer mais jamais il n’avait ressenti une telle chaleur, un tel frisson… Elle était vraiment très belle et il était l’une des rares personnes à lui parler. Il déposa le sac tandis qu’elle disait un truc sur Gadges mais elle s’interrompit lorsqu’elle le vit enfin. Il lui fit son plus beau sourire et lui dit d’une voix amusée :

« Depuis m’appelles-tu Gadges, ma belle ? » Petit rire. « J’ai retrouvé le voleur et je lui ai donné une bonne leçon, personne n’embête ma petite Athéna ! »

Il continua à lui sourire.

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité






lumos maxima


MessageSujet: Re: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   Dim 17 Nov - 8:44



♪ Les sensations aident les sentiments.
Lucas & Athéna



Mercredi 15 Septembre 2021
Athéna ne pouvait plus supporter le comportement des élèves de Poudlard, tous plus débile les uns que les autres. Il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre. Si elle aurait eu le choix d’avoir des cours à la maison, endroit tranquille et sans prise de tête, sans idiotie de la part de ses soit disant camarades de classe. Non vraiment, elle ne supporter plus cette ambiance. Ambiance puéril ! Elle rassemblait ses affaires. Arrivant au fond de la bibliothèque, elle trouva là un tas de parchemin, ces précédent cours. Superposant tout ce qu’elle avait réussis à retrouver, elle avait sentis la présence de quelqu’un dans son dos. Un souffle chaud, bien entendu, n’ayant trouvé son sac, elle avait imaginé Karwyn dans son dos, se foutant de sa gueule encore une fois. Entre les deux jeunes gens, il y avait cette tension, une sorte de compétition. Karwyn est intelligent et rusé, pour Athéna, c’était lui et personne d’autre qui lui avait joué le tour. Mais lorsqu’elle se retourna ce n’était pas Karwyn, non, c’était sans doute la dernière personne qu’elle aurait soupçonné …

Là, devant elle se tenait Lucas. Garçon qui se confier souvent à la jeune femme, elle m’aime lui parlant naturellement. Certes de la maison Serpentard, mais un bon ami tout de même. Elle ne comprenait vraiment pas pourquoi il lui avait fait ça. Elle ne rigolait vraiment pas avec ce genre de chose. Surtout qu’Athéna et le sens de l’humour ça fait deux ! Lucas posa le sac sur la table qui se trouvait derrière elle. Elle n’avait rien pu lui dire, puisqu’il lui avait adressé la parole en premier. « Depuis m’appelles-tu Gadges, ma belle ? » Ma belle ? Qu’est-ce qu’il lui prenait ? Haussant alors les sourcils, elle lui aurait volontiers répondu, mais il poursuivit. « J’ai retrouvé le voleur et je lui ai donné une bonne leçon, personne n’embête ma petite Athéna ! »  L’air amusé, il lui avait donc répondu. Enfin sans toutefois en être conscient. Apparemment ce n’était pas lui le voleur. Le fixant droit dans les yeux, elle finit par se tourner vers la table. Attrapant son sac, elle rangea ses affaires soigneusement dans celui-ci. Non, elle n’était pas en train de l’ignorer, seulement en train de ranger ses affaires. « Je te remercie Lucas … ». Pour le coup, Athéna voulait lui poser une question. Une question qui lui travailler pas mal à vrai dire. Athéna est photographe du journal et deux jours auparavant, elle a surpris Lucas avec Amber, en train de … l’embrasser. Elle ne sait juste pas qui a embrassé qui. Elle se promener tranquillement au bord du lac et elle les a vu. « Dis-moi Lucas, tu n’as pas quelque chose à me dire ? ».



Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Pouring Rain
• Parchemins écrits : 68


lumos maxima


MessageSujet: Re: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   Sam 23 Nov - 7:12

... ... ...
Les sensations aident les sentiments.





∞ Lucas & Athéna – 15 Septembre 2021 – Bibliothèque ∞

Dire que le pauvre Gryffondor avait failli perdre la vie, en osant voler le sac d’Athéna et d’abord, heureusement qu’il avait une mémoire d’éléphant le Lucas parce que sinon, il n’aurait jamais reconnu le sac de sa meilleure amie, confidente et j’en passe et des meilleurs. D’abord comment se faisait-il qu’il puisse ainsi facilement reconnaitre un sac de cours ? Surtout un sac appartenant à une jeune fille ? Eh bien, parce que le fait d’être si proche de la jeune et jolie Serdaigle avait permis à Lucas de comprendre comment elle était et que son sac était comme une autre partie de son âme à elle. C’était une si brillante élève qui faisait toujours pour être encore meilleure qu’elle ne l’était déjà et cela, je dois dire, impressionnait grandement notre jeune psychopathe en puissance… Bref, il avait récupéré le sac de la jeune fille et dès qu’il l’eut trouvée au fond de la bibliothèque, il s’était aussi empressé de la rejoindre. Le fait qu’elle ait cru qu’il était Karwynn Gadges avait légèrement désappointé le jeune homme mais il n’en fit rien. Il s’était contenté de parler d’un air amusé en lui répondant qu’il avait retrouvé le voleur et qu’il lui avait la plus bonne des leçons.

Il s’assit juste à côté d’elle et attendit patiemment qu’elle reprenne la parole afin de lancer la conversation. Le jeune homme adorait se confier à Athéna et c’était réciproque. Il l’aimait beaucoup et elle faisait partie des rares personnes pour lesquelles Lucas se révélait être un gentil garçon sous ses faux airs de grand méchant. Le lien entre les deux jeunes gens était très puissant et le jeune homme espérait de toute son âme meurtrie que cela durerait durant des années. En plus, il était apprécié des membres de la famille Jenkins : en effet, Dwayne et Pandora faisaient partie de son équipe de Quidditch et grâce au premier, l’équipe était grandement unie et tous les jours s’en donnaient à cœur joie, ils étaient tous amis et partenaires. Lucas sourit d’un air ravi en pensant à tout cela mais alors qu’il reportait son attention sur la jeune femme qui le remercia tout en le regardant fixement dans les yeux, il vit qu’elle avait le visage légèrement fermé tout en rangeant soigneusement ses affaires dans son sac de cours. Le jeune homme avait senti la tension qui régnait soudainement, comme si sa confidente se demandait la meilleure façon de lui annoncer quelque chose. Il la fixa longuement attendant qu’elle finisse ce qu’elle était en train de faire.

Soudain elle lui posa une question. Lucas en fut bouche bée parce qu’il avait immédiatement compris de quoi elle parlait, néanmoins, il ne comprenait pas comment est-ce possible. Sa confidente, pour laquelle il ressentait de plus en plus de sentiments étranges, l’avait vu en compagnie de la Gryffondor. Il détourna rapidement le regard afin de trouver les mots justes pour parler de ce qu’il s’était déroulé. Allait-il détourner le sujet en prétendant qu’il ne savait pas de quoi elle parlait ? Ou allait-il être honnête avec elle et lui dire toute la vérité ? Le jeune homme opta pour la deuxième option, donc il prit une profonde inspiration tout en la regardant fixement dans les yeux et dit d’une voix mal assurée :

« Oui, j’ai bien quelque chose à te dire et surtout à t’expliquer. Mais je tiens à préciser dès le début que si tu as vu quelque chose, ce n’est pas du tout ce que tu crois. Il n’y a strictement rien entre elle et moi, et jamais de la vie. Je te le promets. »


Il s’interrompit tâchant de récupérer son souffle, qui s’estompait à mesure que ses pulsations cardiaques augmentaient et puis lorsqu’il retrouva un semblant de normalité, il reprit la parole :

« Donc, deux jours plus tôt, je m’étais endormi durant un cours si soporifique mais au lieu de dormir sans rêver, j’ai fait un horrible cauchemar… Où je me retrouvais de nouveau comme le petit garçon que j’étais dans cette hostile cellule… Je tremblais comme une feuille parce que je savais que l’homme allait revenir pour me… »


Il s’interrompit aussitôt, sentant les larmes qui menaçaient de couler et qui lui brûlaient les yeux… Qu’est-ce qu’il détestait parler de cet horrible événement de son enfance ! Même s’il se confiait beaucoup  à Athéna. Et c’était pour cela qu’il poursuivit, mais cette fois, il ne la regardait plus du tout :

« Donc tu peux en déduire que je me suis réveillé en sursaut… Et aussitôt, je me suis barré du cours sans prévenir le prof et j’ai couru jusqu’au lac pour y plonger dedans… Non je ne voulais pas me noyer loin de là. Il n’y a que dans l’eau où je me sens bien… Et c’est en remontant à la surface que je suis tombé sur Grayn… Et là il s’est passé ce que tu sais… Je pense que je l’ai fait parce que je voulais me débarrasser de cette honte d’avoir été démasqué. Je suis désolé, ma belle. »

Il baissa le regard en signe de tristesse totale…

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité






lumos maxima


MessageSujet: Re: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   Dim 24 Nov - 6:03



♪ Les sensations aident les sentiments.
Lucas & Athéna



Mercredi 15 Septembre 2021
Athéna n’aime pas quand in lui ment ou bien encore quand on se fou d’elle, qu’on lui cache quelque chose. Surtout quand cette personne, celle qui lui cache un secret et celle en qui elle a confiance. Donc oui, elle ne comprenait pas pourquoi Lucas lui cacher quelque chose, qu’elle savait déjà certes, mais il aurait pu lui en parler de lui-même. Mais non, il a fallu qu’Athéna fasse le premier pas, qu’elle lui demande s’il n’avait rien à lui dire, comme dirait une mère à son enfant qui vient tout juste de faire une connerie. Quoi qu’il en soit, elle se tenait debout devant cette table. Table sur laquelle reposer ses affaires de cours ainsi que son sac tout juste retrouvé. Lucas quant à lui venait tout juste de s’asseoir à une des chaises qui se trouvait autour de la dernière table qui se trouvait au fond de la bibliothèque. Athéna ne s’en rendit compte que maintenant, mais elle n’aimait vraiment pas cet endroit. Elle avait surpris bien trop de fois, Rebekah et Karwyn, en train de … enfin de … bref vous avez compris quoi. Rien qu’en y pensant, elle secoua la tête comme pour chasser ses pensées. Son esprit n’avait jamais autant subi de telles images avant Poudlard. Cette école est vraiment un lieu de perversion. A croire que Satan y a posé ses valises ! Par Merlin mais qu’est-ce qu’elle raconte. Elle finit par regarder Lucas, qui avait déjà commencé à s’expliquer.

« …rien entre elle et moi, et jamais de la vie. Je te le promets. »

C’est tout ce qu’elle avait pu entendre de ses premières phrases. Ce n’est pas qu’elle s’en fichait pas mal de ce qu’il pouvait lui raconter, c’est juste qu’elle avait été absente durant un petit moment. Alors elle se concentra et l’écouta. Il lui raconta son cauchemar en plein cours, le fait qu’il part de ce dernier sans avoir au préalable prévenu son professeur, qu’il a plongé dans le lac noir, et qu’il a vu la rouge et or, celle qu’Athéna avait surpris coller aux lèvres du Serpentard. La seule question qu’elle se poser, c’était pourquoi, non en fait elle ne devait pas se la poser, pourquoi devrait-elle se la poser, il pouvait encore faire ce qu’il voulait. « Certes, j’imagine que tu as voulu garder le secret, je ne comprends juste pas pourquoi … C’est vrai ce n’est pas comme si tu m’avais raconté ton passé. Cette fille te plait et je n’irais pas à l’encontre de ton idylle. Maintenant si tu veux bien m’excuser … ». Prenant son sac sur son épaule, elle tourna les talons et s=pris la direction de la porte. Fronçant les sourcils elle se demanda pourquoi elle réagissait comme ça, était telle jalouse du fait qu’il ne lui en ai pas parlé ? Secouant la tête elle souffla un petit coup, releva la tête et poursuivit son chemin. Elle l’avait laissé là, assis à sa table seul, s’il voulait avoir une chance, il n’avait qu’une chose à faire, la rattraper et essayer de lui expliquer. Parce qu’elle ne comprenait vraiment pas pourquoi il avait embrassé cette fille et une Gryffondor en plus !

Explique-moi !
Je ne comprends pas !
Pourquoi cette fille ?
Pourquoi maintenant ?




Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Pouring Rain
• Parchemins écrits : 68


lumos maxima


MessageSujet: Re: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   Dim 24 Nov - 12:58

... ... ...
Les sensations aident les sentiments.





∞ Lucas & Athéna – 15 Septembre 2021 – Bibliothèque ∞

S’il n’était pas promené dans les couloirs, vivrait-il cette situation ? Le Serpentard l’ignorait mais pour lui, il avait bien fait de venir parce que d’une, il avait pu sauver le sac de cours d’Athéna – qui aurait subi les tortures dignes de ces imbéciles de rouges – et d’autre part, il allait pouvoir parler de tout et de rien avec sa confidente. Néanmoins, il ne s’attendait pas du tout à la question que la jeune femme lui avait posée. Une question qui n’attendait qu’une seule réponse possible : la vérité. Donc le jeune Freedman s’était démené intérieurement afin de trouver un moyen pour esquiver cette question parce qu’il avait vite compris de quoi elle parlait. Comment était-ce possible ? Il connaissait la réponse à cette question. Et c’était donc dans ce dilemme que le psychopathe des Serpentards, l’homme de main du gang avait été dans l’obligation de raconter tout ce qu’il s’était passé n’oubliant aucun détail. Il lui devait toute la vérité même si pour cela, il devait raconter son rêve si horrible. Lorsqu’il avait fini son récit, il s’était tu et attendait maintenant sa réponse à ce qu’il venait de raconter.

Et pendant cette attente qui paraissait interminable, Lucas ne savait plus du tout où se mettrait, en effet il n’aurait jamais cru que sa confidente, l’une des personnes qu’il aimait le plus dans l’école pouvait l’avoir vue faire cette erreur. Une erreur fatale quand on y pensait. Il avait tout de même embrassé une fille et pas n’importe quelle fille : une élève de Gryffondor. Si jamais cela serait annoncé au publique, ça jaserait du côté des Serpentards, malgré le fait que le jeune homme se moquait totalement de ce que les gens pourraient lui dire. Il était juste insensible aux ragots surtout ceux qui le concernaient : ils ne le connaissaient pas donc il n’avait pas à avoir peur de tout ce qu’on pourrait dire sur lui. De plus, il en avait connu des choses horribles et si jamais il était amené à le raconter à tous ces gens qui osaient parler dans son dos, cela ferait hérisser leur putain de poils sur tout le corps. Il se demandait ce qu’elle pensait de tout ça et le fait qu’elle tarde à donner ses pensées n’était pas pour plaire à Lucas. L’ignorance était vraiment un fléau !

« Certes, j’imagine que tu as voulu garder le secret, je ne comprends juste pas pourquoi … C’est vrai ce n’est pas comme si tu m’avais raconté ton passé. Cette fille te plait et je n’irais pas à l’encontre de ton idylle. Maintenant si tu veux bien m’excuser … ».

Elle s’était finalement mise à parler et cela avait été fait avec une voix qu’il ne lui connaissait pas d’ordinaire. On aurait dit qu’elle était jalouse et qu’elle n’appréciait pas du tout ce qu’il avait fait : chose qu’il comprenait mieux que quiconque parce que lui de son côté, il regrettait amèrement cet acte horrible. Et il fallait qu’il se rachète rapidement. Il voulut parler mais ce ne fut que lorsqu’il sentit un courant d’air qu’il comprit qu’elle s’était éclipsée hors de la bibliothèque. Et merde ! s’était exclamé le jeune homme qui prit ses cliques et ses claques et s’éclipsa à son tour lui emboîtant les pas. Il courut littéralement pour la rattraper, il ne voulait qu’ils soient fâchés donc une explication s’imposait. Il la rattrapa avant les escaliers tournants de Poudlard et avant d’être à sa hauteur, il cria :

« Athéna ! Attends-moi ! S’il te plait ! »

Malheureusement la jeune femme ne semblait pas l’écouter et poursuivait sa progression, donc cela obligea Lucas à courir pour la rattraper totalement dans les escaliers. Dès qu’il avait été à sa hauteur, il l’arrêta aussitôt en la prenant dans ses bras et en plongeant son regard dans le sien, il dit doucement, d’un ton lourd de remords :

« Il n’y a vraiment rien entre elle et moi ! C’était un moment d’égarement de ma part ! Elle ne me plaît pas ! Je voulais juste m’en débarrasser mais elle devenait trop insistante donc voilà ! Mais ça ne veut pas dire qu’elle me plaît ! J’ai été con comme d’habitude ! »

Il s’arrêta de parler alors qu’il voulait rajouter ces mots : « C’est toi qui me plaît Athéna et depuis toujours mais je ne sais pas comment te le dire, parce que je ne veux pas briser notre amitié si importante à mes yeux ! »


© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité






lumos maxima


MessageSujet: Re: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   Sam 30 Nov - 14:31



♪ Les sensations aident les sentiments.
Lucas & Athéna



Mercredi 15 Septembre 2021
Athéna était partis, elle ne voulait pas écouter les explications de Lucas, a vrai dire, elle n’était ni jalouse, ni même déçu, ça ne l’intéressait tout simplement pas. Et ne venez pas lui dire qu’elle est jalouse, elle pourrait très mal le prendre. Car oui, Athéna ne s’attache à personne. A quoi ça pourrait lui servir ? Surtout quelqu’un comme Lucas. Enfin il est gentil, mais il est l’opposé d’Athéna. C’est vrai quoi, elle, elle est studieuse, passe son temps à la bibliothèque, lui bah il se démerde en cours et passe son temps à faire les courses pour ses « clientes ». Enfin quoi, il est le petit toutou des femelles Serpentard ? Elle l’aime bien, mais faut pas en abuser non plus. Enfin c’est une personne pas un chien. Qu’importe elle va juste essayer de na pas penser à ça, ça l’a met déjà bien assez hors d’elle comme ça, que sa sœur ou la meilleure amie à sa sœur l’utilise de la sorte. Quoi qu’il en soit, elle se dirigea vers les couloirs, pour au final arriver aux escaliers. Lucas lui avait emboité le pas, lui courant après. Attendre ? Attendre quoi ? Elle n’avait plus rien à dire. A vrai dire pour elle, l’histoire était réglée depuis un petit moment. Enfin depuis qu’elle a quitté la bibliothèque quoi. Elle ne lui demander rien au final, sinon de lui dire la vérité, puisqu’au final, elle pensait réellement être la personne à qui il pouvait dire, jusqu’à son plus petit secret.

Athéna se trouvait donc dans les escaliers, escaliers qu’avait réussis à avoir Lucas. Alors il la força  lui faire face. La prenant alors par les bras et plongea son regard dans celui de Lucas. Le visage d’Athéna n’exprimer rien, absolument rien, ni tristesse, ni peine, ni même joie. Absolument rien. Peut-être le fait d’être blasé. Elle ne lui demandé rien au final. Alors pourquoi en faisait-il un plat pas possible ? Il n’y a rien entre elle et lui, et bien soit ! Ce qu’Athéna ne comprenait pas c’était plutôt la partie où il lui disait qu’il avait voulu se débarrasser d’elle. Lorsqu’elle a envie de se débarrasser de quelqu’un, Athéna l’ignore simplement et ça marche très bien. Alors pourquoi il n’avait pas fait la même chose.

« Lucas, ce qu’apparemment tu ne comprends pas, c’est que ce que tu fais avec les filles je m’en moque complétement. Tu peux bien faire ce que tu veux avec n’importe qu’elle fille de Poudlard. Je n’irais jamais à ton encontre. Tu es assez grand pour faire des choix, qu’ils soient bons ou pas. Maintenant si tu veux bien me lâcher j’aimerais déposer mes affaires dans mon dortoir … »

Froide ? Sec ? Un peu oui, mais nous avons bien Athéna devant les yeux non ? Elle est bien connue pour son caractère assez spécial. Puis surtout, elle a bien raison, elle n’a jamais rien demandé à Lucas et surtout pas de la suivre. Il n’avait pas été réglo avec elle, c’était son problème à lui. A présent, elle ne voulait faire qu’une chose, ce changer les idées, aller prendre son appareil photo et s’en aller faire ce qu’elle fait de mieux, immortaliser des moments grâce à la photo. Si Lucas l’aimait assez, il comprendrait et s’il l’aimait tout court, il ferait ce qu’il faut pour la faire bouger.



Revenir en haut Aller en bas
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Pouring Rain
• Parchemins écrits : 68


lumos maxima


MessageSujet: Re: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   Sam 28 Déc - 13:51

... ... ...
Les sensations aident les sentiments.





∞ Lucas & Athéna – 15 Septembre 2021 – Bibliothèque ∞

Mais pourquoi il réagissait ainsi alors que cela ne concernait pas du tout Athéna cette histoire ? Néanmoins, il se comportait comme si ce qu’il avait fait lui avait fait perdre la jolie Serdaigle. Cela n’avait aucun sens, parce qu’il n’avait aucun compte à rendre à la jeune fille cependant, le fait que celle-ci n’apprécie guère qu’il soit allé embrasser Amber – même si ce n’était pas ce qu’il avait voulu mais c’était dans le feu de l’action – ne laissait pas du tout le petit psychopathe des Serpentard insensible. Comme si c’était la première fois qu’il prenait réellement conscience que les réactions ou les sentiments d’Athéna à son égard avaient une importance des plus vitales pour lui. C’était pour cela qu’il lui avait couru après alors qu’elle avait quitté la bibliothèque précipitamment lorsqu’il lui avait avoué ou plutôt confirmé ce qu’elle savait déjà : il avait embrassé une autre fille et de surcroît une fille de la maison ennemie, et en plus une fille qu’il ne connaissait pas du tout même si elle était de la même année que lui. Il lui avait expliqué ce qu’il s’était réellement mais il avait vite remarqué qu’elle ne voulait pas entendre ses explications. Il ignorait la raison pour laquelle elle réagissait de la sorte mais cela lui faisait très mal, parce qu’il s’était énormément attaché à elle. Plus qu’avec n’importe qui et la perdre serait comme s’il venait de perdre de nouveau sa famille.

Par tous les saints ! Alors qu’il attendait la réponse d’Athéna par rapport à ce qu’il venait de lui dire. Il lui avait confirmé qu’il n’y avait strictement rien entre la Gryffondor et elle et que ce qu’il s’était passé n’était qu’une erreur. Mais c’était plus qu’une erreur, en réalité. En effet, Lucas venait finalement de comprendre pourquoi la réaction d’Athéna était aussi importante pour lui : elle comptait pour lui et sans qu’il comprenne pourquoi, il la voulait pour lui et il souhaitait être sien. Cependant, en embrassant une autre fille et qui plus est en ayant été aperçu d’Athéna, cela était considéré comme une trahison. Il fallait qu’il lui dise la vérité parce qu’elle était en train de lui échapper et cela, il n’était nullement question. Il ne voulait pas perdre encore une fois une personne qu’il aime parce que c’était ça qu’il ressentait pour Athéna Jenkins, il était amoureux mais en mode triple idiot, il se voilait totalement la face. Il avait peur mais de quoi au juste ? Aujourd’hui, il avait l’occasion de l’avouer mais il n’y arriverait certainement pas parce qu’il venait juste de le comprendre et il allait mettre un peu de temps à l’accepter. Cependant, s’il ne faisait rien pour arrêter Athéna, il la perdrait et dans la foulée, il perdrait cette complicité qu’ils avaient toujours eue depuis la première fois qu’ils avaient parlée ensemble. Il inspira longuement donc et se prépara à reprendre de nouveau la parole mais elle l’interrompit en réagissant enfin à ce qu’il avait dit précédemment.

« Lucas, ce qu’apparemment tu ne comprends pas, c’est que ce que tu fais avec les filles je m’en moque complétement. Tu peux bien faire ce que tu veux avec n’importe qu’elle fille de Poudlard. Je n’irais jamais à ton encontre. Tu es assez grand pour faire des choix, qu’ils soient bons ou pas. Maintenant si tu veux bien me lâcher j’aimerais déposer mes affaires dans mon dortoir … » dit Athéna d’une froideur inhabituelle qui sidéra Lucas mais ses dires confirmèrent les soupçons du jeune homme. Et pire, cela accentuait encore plus le fait que s’il ne tentait pas quelque chose là maintenant il allait vraiment la perdre. Il ignorait comment se comporter avec elle parce qu’elle était vraiment une personne étrange mais il se devait de faire un truc parce que sinon ça serait trop tard pour réagir. Il l’empêcha de partir en la tirant par le bras pour qu’elle puisse se retrouver dans ses bras et lorsqu’elle fut bien serrée contre lui, il l’obligea de nouveau à le regarder dans les yeux. Ses yeux à lui étaient légèrement brillants mais il ne pleurait pas. Il dit doucement mais d’une voix presque suppliante : « Athéna, s’il te plaît ne pars pas. Ne me laisse pas, je ne veux pas te perdre. Je sais que ça parait bizarre mais j’ai peur que si jamais je te laisse partir, cela détruirait notre amitié. Je tiens énormément à toi et cela m’attriste de savoir que tu es fâchée contre moi à cause de ce j’ai fait… Je suis vraiment désolé et même si tu dis que tu t’en moques, je sais que je t’ai énormément blessée en faisant ça et surtout en te le cachant… Parce que j’avais honte… ». Il s’interrompit légèrement pour reprendre son souffle parce qu’il venait de débiter son explication d’une traite puis une fois qu’il put de nouveau parler, il ne put parler mais il fit la chose qu’il avait toujours voulue faire – qu’il n’aurait jamais osé auparavant mais il savait qu’il avait tout à perdre en ce jour – il déposa ses lèvres sur celles d’Athéna. Il était fou de faire ça parce que ça pourrait être encore pire mais il fallait qu’il le fasse donc il l’embrassa avec douceur essayant par la même occasion de transmettre son message à travers ce baiser. Il aurait bien aimé que cela s’éternise mais il fut dans l’obligation de rompre le baiser et en la regardant avec des yeux brillants, le cœur battant plus vite qu’à l’ordinaire, tremblant comme une feuille – tous les signes d’une future crise étaient présentes – il dit d’une voix bizarre : « Athéna, voilà pourquoi il n’y aura jamais rien entre Amber et toi… Voilà pourquoi moi je ne m’en moque pas de ce que tu penses de moi… ». Il la relâcha cette fois parce qu’il sentait vraiment qu’il allait péter les plombs, une véritable crise d’angoisse le tenaillait et elle allait éclater en fonction de la réaction d’Athéna. Il la regardait tout en luttant.

© .JENAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité






lumos maxima


MessageSujet: Re: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   Mer 1 Jan - 10:37



♪ Les sensations aident les sentiments.
Lucas & Athéna



Mercredi 15 Septembre 2021
L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine à son tour, un royaume de solitude. Le vent qui hurle en moi ne pense plus à demain, il est bien trop fort, j'ai lutté, en vain. Pas d'états d'âme, pas de tourments, … De sentiments ! Athéna ne savait plus quoi faire avec Lucas. Devait-elle lui dire une bonne fois pour toute qu’elle ne voulait plus parler de cette histoire et disparaitre dans sa salle commune, ou bien cherchait-il vraiment à ce qu’elle s’énerve et en finisse pour de bon avec lui. Il est rare de voir une Athéna énerver, a vrai dire, elle ne l’a jamais vraiment été, même lorsque son frère ou sa sœur sont trop dur avec elle. Jamais ! Alors quoi ? C’est bel et bien ça que chercher Lucas ? A l’énerver ? La poussé à bout afin qu’elle en finisse avec lui ? Si c’est bien ce qu’il cherche il ne serait pas déçu ! Foi de Jenkins !

Alors il l’attrapa encore une fois par le bras, la faisant tourner sur elle-même, ses livres contre sa poitrine. Elle lui faisait face, non a vrai dire, elle ne le regardait même pas, son regard était contre le torse du jeune homme, il l’avait pris dans ses bras. A n’importe quel moment, n’importe quelle situation elle aurait aimé avoir un câlin, se retrouver contre un corps chaud, juste pour avoir l’impression d’exister, d’être aimé. Mais pour l’heure, non elle n’en avait pas envie. Elle devait simplement se calmer. Pourquoi s’emportait-elle à ce point ? Elle n’en savait rien. Pour l’heure, elle sentit les doigts de Lucas se placé sur son menton afin de relever son visage. Il voulait qu’elle le regarde. Ne pars pas ? Mais où voulait-il qu’elle aille ? Enfin oui bon elle se dirigeait vers sa salle commune, mais il l’avait dit comme si elle allait quitter Poudlard et ne jamais remettre les pieds dans ce château ! Puis qui lui a dit qu’il allait la perdre. Non vraiment elle ne comprenait pas un traitre mot de ce qu’il pouvait lui raconter … Fâcher à cause de ce qu’il … Oh mais bon Dieu, n’avait-il toujours pas compris, qu’elle ne lui en voulait pas ?! Honte ? Allons, allons, un jeune homme n’a honte de rien, tout ce qu’il fait, il le fait parce qu’il en a envie, si elle les avait surpris en train de faire bien plus pire, il lui aurait donné quoi comme excuse ? J’ai été violé, c’était contre ma volonté ! Allez dire ça ç quelqu’un d’autre s’il vous plait !

Il se tut, elle attendait la suite, parce qu’elle savait qu’il y avait une suite, les livres toujours contre sa poitrine, elle resta là dans ses bras, c’est quand qu’il voulait bien la lâcher ? Mais il n’en fit rien, bien au contraire. Elle avait l’impression qu’il l’avait un peu plus rapproché contre lui. Elle le regardait toujours, ne pas baissé les yeux ! Car si elle le faisait, elle savait qu’il s’inventerait une histoire. Que si elle baisser les yeux, c’était pour le fuir, parce qu’elle … et là, c’est là qu’elle perdit pied. Elle sentit une pression sur ses lèvres. Les yeux ouverts, qu’elle ne ferma pas, voyait tout. Le visage de Lucas, ses lèvres contre les siennes. Qu’était-il en train de faire et surtout pourquoi faisait-il ça ?! Instinctivement et elle ne sut pourquoi ses yeux se fermèrent, était-ce l’envie ou l’obligation ? Elle n’en savait rien, elle sentait simplement les lèvres de Lucas sur les siennes. Cependant, elle ne lui rendit pas son baiser, un baiser doux, mais pourquoi si inattendu. AU moment où elle avait fermé les yeux, les livres qui se trouver contre sa poitrine tombèrent. Quittant alors les lèvres de Lucas, elle le regarda, puis regarda au sol. Son livre de potion s’étend ouvert aux filtres d’amours ! Connerie ! Se baissant, elle ne fit même pas attention à ce qu’il venait de dire, elle ramassa ses livres, les referma et les rangea cette fois dans son sac. « Je suis désolé, je suis attendue, on …. Enfin tu … tu devrais y allé aussi je pense. » Se redressant alors avec toute la grâce des Sang pur elle tourna les talons, portant alors ses doigts à ses lèvres, secouant la tête, elle s’arrêter, regardant en arrière elle fixa un Lucas perdu. « Oh et ne parle à personne ne ce que tu viens de faire ! ». S’il était perdu, elle l’était tout autant, elle ne savait vraiment pas comment réagir face à un tel comportement.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






lumos maxima


MessageSujet: Re: ♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna   

Revenir en haut Aller en bas
 

♪ Les sensations aident les sentiments. • Lucas & Athéna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumos Maxima 3.0 :: Poudlard :: Le Quatrième Etage :: La Bibliothèque-