AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ••• The rage betwen her smile • [EMI/JOE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Dreamy & Tumblr
• Parchemins écrits : 1986


lumos maxima


MessageSujet: ••• The rage betwen her smile • [EMI/JOE]   Sam 7 Déc - 10:15


The rage betwen her smile



Lundi 04 octobre 2021 ”
La batte fendit l’air avec un sifflement furieux, tandis que le bois heurtait le cognard dans un grand bruit, l’objet finissant sa course à l’autre bout du terrain de Quidditch, dans les buts de l’équipe adverse.  Des sifflements admiratifs ressentirent sur le terrain et la jeune femme sourit, satisfaite. « Excellent Panda. Vraiment excellent », s’extasia la voix joyeuse de son frère jumeau, juste derrière elle. Son sourire ne s’en retrouva qu’élargit, tandis qu’elle levait les yeux au ciel dans un geste faussement exaspéré. « Je sais, je suis toujours excellente. Et ne m’appelle pas Panda », râla-t-elle, pourtant parfaitement satisfaite d’elle-même. Il était vrai qu’elle n’aimait que son frère la surnomme ainsi, cela dit, elle s’y était tellement habituée avec le temps, que râler n’était plus qu’un jeu entre eux. Ce qu’elle aimait en revanche, c’était cette façon qu’il avait de lui exprimer combien il était fier d’elle. Elle se savait très douée, mais se l’entendre dire par son frère était tout autre chose. Et non, la modestie ne faisait en aucun cas partie de ses qualités. Un coup de sifflet retentit et la jeune femme dirigea son balai, en sorte qu’il redescende en piquet et s’arrête à quelques centimètres du sol, pour qu’elle puisse en descendre. Dwayne prononça son discours de fin d’entrainement, mais elle n’écoutait plus réellement. Elle venait d’apercevoir Emilya dans les gradins, qui devait probablement être venue assister aux entrainements et qui devait tout aussi sûrement l’attendre. Dwayne les libéra alors et après lui avoir déposé un baiser sur la joue, la jeune femme quitta le terrain de Quidditch pour se précipiter dans les vestiaires réservés aux différentes équipes de l’école.

Il ne fallut pas longtemps pour que la jeune femme ne file sous la douche et très peu de temps après, elle était déjà rhabillé, de l’uniforme de l’école, sa jupe noire arrivant à ses genoux, tandis qu’elle galérait à remettre sa cravate parfaitement en place. Finalement habillée, elle ressortit, laissant sa tenue de Quidditch aux vestiaires, son balai dans la main et se précipita vers Emilya, à qui elle adressa un immense sourire conquis. Elle était vraiment contente que la jeune femme soi venue pour la voir, car en règle général, aucune des trois amies de la jeune serpentarde ne venait, sauf bien entendu lors des matchs. Et puis il fallait dire également que Pandora avait très peu de temps à passer en tête à tête avec Emilya. En règle générale, elle était avec Rebekah et la belle brune quant à elle était sans arrêt accrochée à Cordélia, la dernière amie de la bande. « Emi ! T’as vu ça ? Si on continue à bien s’entrainer, les Gryffondor n’ont aucune chance, on va leur faire mordre la poussière, à cette bande d’abrutis ! ». Forcément, une telle perspective mettait Pandora d’excellente humeur. L’idée même de savoir qu’Ashley McLaghan était batteuse dans l’équipe des rouge et or la mettait dans un état de nerfs tel qu’elle aurait carrément pu lui mettre sa batte de Quidditch dans la figure plutôt que de se fatiguer à lui envoyer des cognards. De toute façon, d’après elle, le Quidditch aurait dû être un sport proprement réservé aux sang-purs. Les élèves étant issus du monde moldus ne comprenaient, toujours selon elle, strictement rien à l’art qu’était le Quidditch et on n’aurait jamais dû leur donner le privilège de s’approcher de près ou de loin à ce jeu et encore moins d’un balai. « Tu as passé une bonne journée, Mimie ? », lui demanda-t-elle d’une voix bienveillante, en lui attrapant le bras pour reprendre le chemin du château.

Poussant l’imposante porte de bois qui lui permettait de retrouver le château, la jeune femme pénétra dans l’école en compagnie de sa charmante amie, au sang aussi pur que le sien, ce qui n’était pas pour lui déplaire. Elle bavardait joyeusement, avec la jolie brune, jusqu’à ce qu’elle ne s’interrompe soudain. Elle venait d’apercevoir au loin la silhouette d’une jolie blonde, qu’elle connaissait fort bien. En effet, la fille qu’elle venait d’apercevoir n’était autre que la petite amie de son frère, une personne qu’elle détestait par-dessus tout. Oh, ce n’était pas pour une raison particulière. Son statut de sang et le fait qu’elle se croit autorisée à s’approcher de son frère avec son sang souillé était déjà suffisant pour qu’elle la déteste. « Tiens, tiens, voilà la racaille », s’exclama-t-elle, passablement dégoutée en s’adressant à Emilya. Elle avait dans l’intention de disparaître immédiatement dans les cachots pour retourner à leur salle commune, mais la jeune blonde en avait visiblement décidé autrement, puisqu’elle se dirigea vers elles avec un sourire poli, son horrible arme – dieu seul savait ce que c’était, mais Pandora avait compris que c’était dangereux et que ça faisait de gros trous dans la peau – sur l’épaule. « Pandora », s’exclama-t-elle joyeusement, d’un ton qui laissait cependant apparaître qu’elle en rajoutait et qu’elle n’était pas du tout sincère. « Johanna », répondit Pandora, avec un sourire crispé. « C’est Joe-Annah. Et en fait, je voudrais savoir si tu savais où est ton frère ? ». Hum … Fronçant ostensiblement ses sourcils, la jeune femme regarda la Serdaigle avec un air mauvais. Elle se tourna alors vers Emilya qu’elle interrogea du regard, comme si elle cherchait son aide. Mais voyant que Joe-Annah semblait s’impatienter, elle reporta son attention vers elle. « Est-ce que j’ai l’air d’une agence du tourisme ? Dieu merci, il n’est pas avec toi », grogna-t-elle. Joe sembla piqué au vif, comme si les mots de la verte et argent lui avaient brûlé la peau. La blonde fronça alors les sourcils et lui lança un regard noir, qui lançait des éclairs et qui l’aurait sans doute tué s’il avait pu. « T’as un problème, Jenkins ? ». « Oh oui, mon problème c’est toi, espèce de sale sang de bourbe ». Soudain, un objet métallique frappa Pandora en plein visage. Joe-Annah venait de lui balancer l’extrémité de son fusil dans la figure. Folle de rage, Pandora lui balança sa batte de Quidditch dans le ventre. L’instant d’après, les deux jeunes femmes se battaient comme deux furies au milieu de la foule qui s’était attroupé autour d’elles …


© charney


••••••••••••••••

pandora heather jenkins
Certaines trahisons sont inévitables. Quand on trahi l'autre... quand on trahi l'autre, c'est plus compliqué de réparer les dégâts. On fait l'impossible, pour reconstruire la confiance qu'on a perdu, mais certaines trahisons, certaines blessures sont si graves, si profondes, qu'on est impuissant à les guérir. Et dans ces cas là, il n'y a rien d'autre à faire qu'attendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Tearsfligh & Tumblr
• Parchemins écrits : 77


lumos maxima


MessageSujet: Re: ••• The rage betwen her smile • [EMI/JOE]   Sam 14 Déc - 1:20


The rage betwen her smile


Lundi 04 octobre 2021  • Pandora & Joe & Emilya ▬



Emilya avait l'après-midi de libre - soulagement profond. Et elle avait décidé d'aller faire un tour en dehors. Vous savez, les grands bols d'air frais, le vent soufflant sur son visage. Tu parles. Elle s'en fichait pas mal du grand air en question. Pourquoi elle irait s'amuser à se balader toute seule dehors, pour rien alors qu'il ne faisait pas vraiment chaud - enfin encore moins que d'habitude je veux dire- et que le vent contre le visage avait plutôt la vocation de vous brûler qu'autre chose. Non, elle n'avait qu'une seule et unique raison pour ramener sa jolie frimousse en dehors du château. Allez voir l'entraînement de Quidditch. Enfin plutôt allez voir Pandora s'entraîner au Quidditch. Et éventuellement son frère aussi. Emilya n'avait jamais eu leur passion du Quidditch comme les jumeaux, elle n'avait jamais voulu jouer ni rejoindre l'équipe de sa maison. Mais comme une majorité des sorciers de cette planète, elle appréciait le sport et son spectacle. Encore plus lorsqu'il s'agissait de voir les Serpentard montrer leur supériorité incontestable sur les autres équipes de l'école. Alors elle s'était décidée de faire une surprise à son amie - oui parce qu'elle n'y allait pas si souvent que cela non plus- et donc, d'assister à leur entraînement, ou du moins une partie.

Et il fallait avouer que le spectacle était effectivement au rendez-vous. Et cela ce voyait que les joueurs aimaient ça. Emilya regardait surtout Pandora et à chaque fois qu'elle la voyait frapper dans un cognard avec autant de conviction, elle se pensait bien contente d'être son amie et non le contraire car malgré sa petite taille, la Jenkins avait de la force à revendre. D'ailleurs, l'entraînement se finit sur un puissant coup de cette dernière - ce qui redoubla l'affirmation de sa pensée- et bientôt, tous les joueurs mettaient pieds à terre.  Avant de disparaitre dans les vestiaires qui leur étaient réservés. Emilya profita de ce laps de temps pour descendre des gradins tout en faisant un signe de main à Dwayne qui rentrait à son tour dans les vestiaires.

Mais heureusement, Pandora était plutôt rapide et elle ne tarda pas à rejoindre Emilya en lui adressant un grand sourire que la Roseburry lui rendit sans hésiter. Pandora était l'une de ses meilleures amies. En réalité, sûrement celle dont elle était le plus proche après Cordélia. Et elles s'entendaient toutes les deux à merveille, ce qui faisait qu'Emi appréciait particulièrement les moments qu'elle passait en sa compagnie.

"Vous allez les écraser. Vous êtes bien meilleurs que ces crétins de rouges. Et bien mieux entraînés. "

Emilya lui adressa un sourire. Il n'était de toute manière pas possible que les Gryffondor soient meilleurs qu'eux en quoi que ce soit, ils n'étaient qu'une bande de bras cassés qui essayaient de faire un sport qui était loin d'être à leur portée.
Puis Pandora lui attrapa le bras et ensemble, elles quittèrent le terrain de Quidditch pour retourner dans l'enceinte du château, là où la température était plus agréable. "Bien. Plutôt calme comme journée en fait. Bien que je ne cache pas que les vacances prochaines seront plus que bienvenue. Et toi ? Bien que je ne te demande pas si tu es en forme ou non car je crois bien avoir eu ma réponse lorsque tu as expédié ce cognard à l'autre bout du terrain. Bizarrement, je plains un peu ceux qui ont eu le malheur de voir ta batte de près."  En fait, elle ne les plaignait pas du tout. S'ils avaient reçu des coups c'est qu'ils l'avaient mérité. Elle était juste bien contente de ne jamais se retrouver à leur place. Et s'il n'y en avait pas et bien...elle partait du principe que leur simple existence était déjà une erreur.

Soudain, alors que Pandora et elle-même venait de retrouver la douce chaleur du château et qu'elles bavardaient sur divers sujets, Pandora s'arrêta nettement. D'abords légèrement surprise par cette interruption imprévue, Emilya porta son regard dans la direction de celui de Pandora avant qu'il ne se pose sur la cause de cet arrêt brusque. La petite amie de Dwayne. Ho, Emy savait parfaitement que Pandora ne portait pas cette fille dans son coeur. De une, parce qu'elle n'aimait pas que quelqu'un s'approche trop près de son frère. Et de deux, parce qu'elle était une sang-de- bourbe. Un peu bizarre qui plus est, bien que tous les sangs de bourbes soient bizarres. "Tiens, tiens, voilà la racaille."  Emilya hocha la tête. Elle était bien d'accord avec Pandora. "S'en est presque désolant de voir à quel point n'importe qui peut se retrouver dans cette école de nos jours. Et puis franchement, quelqu'un voudrait-il bien m'expliquer quelle est cette chose qu'elle transporte sans arrêt avec elle ?"  Oui, Emi ne la portait pas spécialement dans son coeur non plus. Et bien qu'elle s'obtienne de toutes remarques ou de tous propos en présences de Dwayne, elle n'en pensait pas moins. Une salle sang de bourbe comme elle n'avait rien à faire avec un sang pur comme lui.

Malheureusement, il semblait que ces gens-là soient tenaces car avant mêmes que les deux belles brunes ne puissent s'éclipser que Joe-Hanna les avait repérées et criait le nom de Pandora dans une expression que personne ne croyait. Où était Dwayne. Emilya haussa légèrement les épaules lorsque Pandora lui jeta un petit regard. Comme si elle allait lui dire où il se trouvait alors que Pandora ne voulait pas la voir approcher de son frère. Mais il semblerait que la Joe-Hanna - comment elle était censé retenir ça elle ?- n'ait pas encore tout à fait compris sur quel terrain elle s'était aventurée en sortant ainsi avec Dwayne Jenkins. Et d'ailleurs, Emilya ne put retenir un léger rire lorsque la réponse de son amie fusa. Et si là la blonde ne comprenait pas le message et bien la pensée que les nés moldu étaient attardés ne serait que confirmés. Vous pensez que c'est exagéré comme idée ? Pourtant, ce n'était pas compliqué de comprendre que Pandora n'aimait pas Joe-Hanna et pourtant, cette dernière demandait confirmation, comme si cela n'était pas assez clair. "Ho oui, mon problème c'est toi, espèce de sale sang de bourbe".  Bon et bien là au moins, ça avait le mérite d'être clair. Assez espérons, pour que son cerveau ralentit capte correctement l'information. Mais il semblerait que cela soir le cas. Comment le savoir ? Et bien il suffisait de voir le coup que venait de donner la blonde à la brune. Oui oui, un coup de fusil.

Un coup de fusil en plein visage, qui fut suivi par un coup de batte en plein dans l'estomac - quand elle vous disait qu'il valait mieux être son amie. Puis une bagarre. Emilya avait un pas en arrière sous l'effet de la surprise. Non mais....attendez une seconde. Cette fille était complètement malade ! Les sangs de bourbes étaient encore plus atteint qu'elle ne le pensait. Cette folle venait de lui balancer un coup de son truc comme ça, sans aucune réelle raison. Heureusement que Pandora savait se défendre. Mais quand même. Cette fille était dangereuse en plus d'être une souillée. Alors après plusieurs secondes à regarder avec stupéfaction la bagarre qui se déroulait devant ses yeux, de plus en plus de personnes venant créer un cercle autour des jeunes femmes, Emilya sortir de sa stupéfaction en se disant qu'elle devait tout de même faire quelque chose. Pas qu'elle n'ait pas confiance en les capacités de défense de son amie, au contraire. Mais cette née moldu était dangereuse. Et on ne pouvait gaspiller des gouttes de leurs précieux sang si pur.

S'approchant alors - elle n'allait pas se jeter dans la bagarre non plus, elle n'était pas folle, elle attendit une légère séparation entre les deux adversaires pour essayer d'intervenir. Voulant attraper Pandora pour l'éloigner de cette folle furieuse - et elle risquait de se casser un ongle avec tout ça- elle s'avança un peu plus pour essayer d'apporter son aide à son amie. Mais peut-être un peu trop près. En effet, alors qu'Emilya allait attraper le bras de Pandora pour la tirer en arrière, elle ne vit pas arriver le bras de Joe-Hanna. Elle ne vit pas son point s'approcher de son visage et venir s'écraser sur le bas de sa joue, juste un peu au-dessus de la mâchoire. Ce qui eut pour sublime résultat de la faire reculer violemment, Emilya allant percuter quelques personnes composant la foule. Et heureusement qu'ils avaient été là, car dans le cas contraire, ce serait sur le sol que la Serpentard aurait fini sa course. Se redressant, Emilya jeta un regard vague vers les deux filles qui se battaient encore. Elle ne savait pas si le coup lui était destiné ou s'il visait Pandora et qu'il l'avait touché par mégarde mais, grand dieu, qu'est-ce que ça faisait mal !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Dreamy & Tumblr
• Parchemins écrits : 1986


lumos maxima


MessageSujet: Re: ••• The rage betwen her smile • [EMI/JOE]   Jeu 2 Jan - 11:47


The rage betwen her smile



Lundi 04 octobre 2021 ”
« Les vacances arriveront rapidement, dieu merci ! D’ailleurs, en parlant de vacances, Rebekah viendra les passer chez moi, il faudra absolument que tu viennes nous voir, avec Cordélia. Je sais que la présence de ma mère n’est pas forcément agréable, mais oublions Amaryllis et concentrons-nous sur les bons moments que nous pourrons passer », annonça-t-elle avec un sourire, sans se soucier du fait qu’elle appelait sa mère par son prénom. La vérité, c’était que Pandora n’était pas très proche de sa mère et que donc, lui montrer son respect était compliqué pour elle. Mais Emilya devait en avoir suffisamment l’habitude pour ne pas y prêter attention, aussi Pandora ne s’en embarrassa pas d’avantage. Elle sourit alors à la remarque d’Emilya. Elle-même n’aurait pas voulu être sa propre ennemie. Depuis qu’elle faisait du Quidditch, elle utilisait ce sport pour passer ses nerfs et sans vouloir se vanter, elle s’améliorait et sa force ne cessait de se développer. Aujourd’hui encore, elle avait eu la preuve que quand elle y mettait tout son cœur elle était capable de frapper vraiment fort et elle était bien décidée à travailler suffisamment pour faire mordre la poussière aux autres équipes de Quidditch, surtout aux Gryffondor d’ailleurs.

Entrainant son amie dans le hall de l’école, Pandora ne manqua pas de remarquer la sang de bourbe avec laquelle son frère sortait. En réalité, la jeune femme ne comprenait pas ce que son frère lui trouvait. Cette fille était franchement cinglée en plus d’être une sang de bourbe. Si encore son frère c’était entichée d’une sang-mêlée, elle aurait pu le comprendre, mais une née-moldue, c’était beaucoup trop lui demander. En tout cas, elle était certaine que Joe-Annah n’était pas l’amour de sa vie et c’était la seule chose qui réussissait à la consoler. Un jour, Dwayne épouserait une jeune femme de son rang et c’était tout ce qui avait de l’importance à ses yeux. Mais elle ne pouvait s’empêcher d’avoir envie de frapper la jeune femme chaque fois qu’elle la voyait. Il fallait bien que quelqu’un se charge de lui expliquer que ce qu’elle faisait était mal et qu’elle n’avait absolument pas le droit de poser ses sales pattes d’impur sur une personne qui n’était pas de son rang. Et comme c’était à prévoir, la bagarre se déclencha rapidement. Les coups furent échangés avec rapidité. Pandora souffrait terriblement du coup de fusil qu’elle s’était pris dans la figure, mais elle n’en montra rien.

Tandis qu’elle agrippait les cheveux de Pandora, Joe-Annah lui balança un coup de genoux dans le ventre et celle-ci grogna de douleur. La repoussant violemment, elle se redressa, prête à se relancer dans la bagarre, mais la blonde saisit l’occasion pour frapper Emilya qui s’était malheureusement un peu trop approchée. Pandora en profita pour brandir une nouvelle fois sa batte, mais Joe-Annah fut plus rapide qu’elle et brandit son arme, le doigt sur la gâchette. Ne sachant pas vraiment ce qu’elle risquait en faisant cela – les armes moldues n’étaient pas franchement son domaine de prédilection – la jeune femme donna un coup de batte dans le métal. Un coup de feu retentit alors et une douleur s’éveilla dans son bras droit. Le coup de feu était accidentellement partit, provoqué par elle-même et la balle avait pénétré profondément sa chair. Hurlant de douleur et de rage, la jeune femme lâcha sa batte de Quidditch qui s’écrasa parterre dans un grand bruit. Elle brandit alors sa baguette, suffoquant de colère et Joe-Annah recula d’un pas. « Je suis désolé, Pandora, je n’ai pas fait exprès, je te … », commença-t-elle en s’interrompant brusquement en voyant le regard assassin que lui lançait la jolie brune. Pandora pointait toujours sa baguette sur elle, la main tremblant en raison de la rage qui l’habitait désormais. Joe-Annah en profita cependant pour sortir sa baguette à son tour. « Expelliarmus ! », s’écria la brune et la blonde se retrouva désarmée. Pandora pointait toujours sa baguette sur Joe-Annah, qui semblait ne plus vouloir la ramener pour une fois. Elle était devenue pâle et fixait la plaie de Pandora dont s’écoulait beaucoup de sang, se demandant sûrement à quel point Dwayne lui en voudrait d’avoir amoché ainsi sa sœur chérie. Pandora quant à elle n’avait jamais été aussi en colère de sa vie.

A cet instant, elle ne souhaitait qu’une chose et c’était de faire souffrir cette jeune femme, elle qui osait s’en prendre à elle, elle qui en plus osait tourner autour de son frère bien aimé. La rage lui dictait sa conduite. Elle aussi avait pâlit en raison de sa perte de sang, mais elle ne semblait pas ressentir la douleur. Une seconde s’écoula avant que sa voix ne se fasse à nouveau entendre. « Endoloris ! », siffla-t-elle entre ses dents. Joe-Annah s’écroula soudain et se tortilla de douleur sur le sol du hall d’entrée. Mais le sortilège ne dura plus de quelques secondes, Pandora étant trop faible pour jeter un sort qui nécessitait autant de concentration. La jeune femme se releva avec difficulté, tremblant également de rage, quand des bruits de pas se firent entendre dans leur direction. « Jenkins ! Sommers ! McKay ! », s’écria la voix d’Aurora William-Buckley, professeur d’étude des moldus. Encore une impure, songea Pandora, qui avait abaissé sa baguette qu’elle avait rangé précipitamment. Elle semblait enfin prendre conscience de sa blessure au bras et ne tenait que difficilement sur ses pieds, sa tête tournant. Elle était plus pâle encore qu’un fantôme, ce qui sembla interpeller le professeur. « Qu’est-ce que … », commença-t-elle, en lançant un regard inquiet autour d’elle. Son regard se posa d’abord sur les élèves qui s’étaient attroupés autour d’eux, puis sur l’arme que Joe-Annah tenait toujours à la main. « McKay, dans le bureau de la directrice, tout de suite ! », persifla-t-elle, sans prendre la peine de chercher à comprendre ce qui s’était passé. « Allez m’y attendre, je vous rejoindrais ». Joe-Annah quitta les lieux et Aurora s’avança de Pandora. « Monsieur Blackstone, puis-je vous demander de conduire votre cousine à l’infirmerie ? Miss Sommers, vous seriez gentille de l’accompagner. Je vous rejoindrais dans un petit moment ». Elwyn se détacha de la foule et arriva assez vite pour rattraper Pandora, qui menaçait de s’écrouler parterre. Il la souleva et sans adresser le moindre mot à Emilya, il l’emmena vers l’infirmerie, la déposant sur un lit jusqu’à ce que Victoire ne vienne s’occuper d’elle. « Attendez ici », annonça-t-elle simplement s'étant renseigné sur les circonstances de l'incident, avant de les obliger à attendre devant la porte et de fermer un rideau. Elwyn, visiblement furieux, se retourna vers Emilya. « Qu’est-ce qui vous a pris ? Enfin, d’accord c’est une sang-de-bourbe, mais vous donner ainsi en spectacle devant toute l’école ?! Que s’est-il passé ? », gronda-t-il.

© charney


••••••••••••••••

pandora heather jenkins
Certaines trahisons sont inévitables. Quand on trahi l'autre... quand on trahi l'autre, c'est plus compliqué de réparer les dégâts. On fait l'impossible, pour reconstruire la confiance qu'on a perdu, mais certaines trahisons, certaines blessures sont si graves, si profondes, qu'on est impuissant à les guérir. Et dans ces cas là, il n'y a rien d'autre à faire qu'attendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Tearsfligh & Tumblr
• Parchemins écrits : 77


lumos maxima


MessageSujet: Re: ••• The rage betwen her smile • [EMI/JOE]   Dim 16 Fév - 5:35


The rage betwen her smile


Lundi 04 octobre 2021  • Pandora & Joe & Emilya ▬




Emilya sourit aux remarques de Pandora ainsi qu'à sa proposition. Elle devait à la base passer ses vacances à Poudlard car Emilya n'avait aucune envie de série entre chez elle pour voir ses parents. Elle allait d'ailleurs sûrement en profiter pour aller voir sa cousine aux Trois balais et passer quelques jours chez Cordélia. Et si en plus, elle pouvait ajouter à cela du temps avec Rebekah et Pandora chez cette dernière ce serait parfait. "Ça serait vraiment avec plaisir ! J'en parlerais à Cordelia si tu veux, bien que je sache déjà qu'elle en sera sûrement ravie...Ha, maintenant que tu as parlé de ça, j'attends nos vacances avec encore plus d'impatience. On va bien s'amuser !" Puis elle fit un grand sourire à son amie. Elle n'aborda pas ni ne releva les références de Pandora par rapport à sa mère, Emilya connaissant son histoire et le fait que celle-ci ne s'entendait pas particulièrement bien avec sa génitrice, ce qu'Emilya pouvait comprendre.

C'est donc en bavardant qu'elles avaient pénétré dans le château juste avant de tomber sur la petite amie de Dwayne. Qui était en plus une née moldu. Et ces deux points faisaient que Pandora ne pouvait pas la supporter. Ce qui était compréhensible en soit, puisqu'Emilya trouvait que, en plus d'être une sang-de-bourbe, cette Joe-Hannah était un peu flippante. Non, sérieusement, elle se trimbalait toujours avec ce machin en fer qui avait un usage encore flou pour la Serpentard qui avait juste compris qu'il s'agissait d'une sorte d'arme.
Enfin dans tous les cas, comme vous pouvez l'imaginer, la discussion entre les deux jeunes femmes avaient tourné court et s'était transformée en une bagarre plutôt violente. Entre coup de truc moldu à l'usage encore inconnu - peut-être que c'était un genre de batte de forme bizarre en fer ? - et coup de batte de Quidditch, on était loin du simple crêpage de chignon.
Et Emilya pouvait vous assurer que c'était différent, car le coup qu'elle venait de recevoir et qui l'avait envoyé dans le cercle qui entourait les filles n'avait rien d'une gifle de fillettes dont certain avait l'habitude. Cependant, rapidement, cela commença à prendre des proportions inattendues et qui était même plus, carrément vraiment dangereuses.

Oui, alors qu'Emilya se redressait en repoussant sèchement celui contre qui elle avait été projetée et qu'elle se concentrait de nouveau sur l'affrontement, celui-ci prit une toute autre tournure. Et alors que le fer et le bois se rencontrait, un grand bruit se fit entendre. Et Emilya, ses yeux ayant suivi toute la scène retint avec peine un léger cris tandis que sa main vint se placer devant sa bouche et qu'elle retenait son souffle devant la scène devant elle. La chose de la Serdaigle avait blessé Pandora au bras, celui saignant abondamment. La batte de la Serpentard était par terre, à ses pieds et dans l'autre main de Pandora trônait à présent sa baguette. Son amie était furieuse, Emy le sentait. Rarement l'avait-elle vu dans une rage pareille. Mais c'était mérité, cette folle aurait pu la tuer. Et quand les yeux d'Emilya se posaient sur la blessure de son amie et bien...elle avait mal pour elle.
C'est lorsque la Jenkins désarma son adversaire qu'Emilya sortie de son immobilité. La sixième année fit un ou deux pas en avant, s'approchant de son amie blessée . "Pandora..." Mais celle-ci semblait bien trop en colère pour se rendre compte des paroles de la Roseburry. Et les craintes de cette dernière se confirmèrent quand elle entendit la réaction de Pandora. Ce fut prononcé dans un simple sifflements, dans une sorte de murmure. Mais les mots, ou plutôt le mot, était bel et bien sortit de la bouche de Pandora. L'un des trois sortilèges interdit. L'Endoloris. Heureusement, personne n'avait dû l'entendre en dehors d'elle-même, du moins, elle l'espérait. Beaucoup aurait trouvé ça horrible, injustifié et bien d'autre encore, mais Emilya non. Les sangs de bourbe n'avaient qu'à rester à leur place. Mais de toute façon, même si le résultat du sortilège lancé était à la vue de tous - la Serdaigle se tortillant sur le sol- les gens ne pouvaient pas être certain du sort lancé, d'autant plus que ce dernier dura une poignée de secondes.
Et lorsqu'Emilya vit Pandora baisser sa baguette, celle-ci étant de plus en plus faible, la brune vint se placer aux côtés de son amie blessée, posant une de main sur son bras intact dans un geste qui se voulait en quelque sorte réconfortant - bien qu'elle se rendait bien compte que cela n'aurait aucun effet notable - et pour être là, juste au cas où, voyant l'état dans lequel se trouvait la Jenkins.

"Tien le coup Pandora...." Elle jeta un regard à la Serdaigle qui s'était relevée, elle aussi dans une grande rage. "T'es vraiment à enfermer espèce de sang-de-bo..." "Jenkins ! Sommers ! Mckay ! " Emilya tourna la tête vivement. C'était le professeur William-Buckley, qui enseignait l'étude des moldus. Ha Ben tien, il n'avait qu'à enfermer Joe-Hannah et l'étudier. Exactement comme ça se faisait pour les animaux. Elle ne méritait rien de mieux. Pas mieux qu'un animal. C'est alors que le professeur se rendit compte de la situation et commença à donner des perspectives. Et quand Emilya entendit que la souillée devait se rendre dans le bureau de la directrice, elle espérait que cette dernière se fasse renvoyer. « Monsieur Blackstone, puis-je vous demander de conduire votre cousine à l'infirmerie ? Miss Sommers, vous seriez gentille de l'accompagner. Je vous rejoindrais dans un petit moment ». Emilya jeta un regard noir au professeur. Merci, elle n'avait pas besoin de sa permission pour accompagner Pandora à l'infirmerie, c'était évident qu'elle ne la laisserait pas comme ça. Cependant, lorsque ses yeux se reposèrent sur Pandora, l'inquiétude entra dans la tête de la Roseburry. Elle n'avait vraiment pas l'air bien. Alors, lorsqu'Elwyn vint prendre place à côté de Pandora pour l'aider, Emilya s'écarta légèrement et tout trois se dirigèrent vers l'infirmerie, Elwyn ignorant parfaitement Emilya qui en faisant tout autant, préférant garder les yeux sur son amie après avoir jeté un dernier regard derrière eux, là où la bagarre avait démarrée.

L'infirmerie atteinte Elwyne déposa sa cousine un lit et ils attendirent dans un lourd silence Victoire alors qu'Emilya posait des yeux inquiets sur Pandora qui était très pale. "Elle...elle s'est fait blesser par l'arme de...Joe...Hannah...hum Mckay. Voilà, Joe-Hannah Mckay." Victoire Weasley venait d'arriver et Emilya s'était prononcée d'une voix beaucoup moins sûre que ce dont elle avait l'habitude. "Attendez ici." Puis Victoire ferma la porte et tira le rideau, les séparant de Pandora et laissant Emilya seule en compagnie de...Elwyn. La Serpentard croisa les bras dans un geste frustré. Frustrée de ne pas savoir ce qu'il se passait et de ne pas pouvoir rester avec son amie. Elle avait l'impression d'être...tout simplement mis à l'écart.
« Qu'est-ce qui vous a pris ? Enfin, d'accord c'est une sang-de-bourbe, mais vous donner ainsi en spectacle devant toute l'école ?! Que s'est-il passé ? » Emilya fut bien vite tirée de ses pensées par un Elwyn qui semblerait-il' était furieux. Mais qu'est-ce qu'il voulait encore. Se donner en spectacle, non mais il était sérieux la ? Ça allait être de leur faute maintenant ? "Change de ton Blackstone. Qu'est-ce qui nous a pris à nous ?! C'est quoi ton problème ! Ce qui a c'est que cette folle furieuse a sauté sur Pandora parce que, justement, elle est complètement tarée, et ensuite elle lui a tiré dessus avec son espèce de machin de moldu. Le voilà ton spectacle débile. T'as besoin de plus de détails peut-être ?!" Emilya se tourna vers le rideau qui les séparait toujours de Pandora. Elle fixa ce même rideau de longues secondes tout en se mordillant la lèvre inférieure dans un geste d'un peu de stresse. "Au moins, maintenant on peut être sûr que les sangs-de-bourbe sont une véritable tare." Ces mots avait été dis sans que ses yeux ne quittent le rideau. Puis Emilya porta sa main à son visage, celui-ci reflétant ses pensées, avant que son pousse ne se pose sur ses lèvres, ses dents se refermant doucement sur son ongleś trahissant ainsi son impatience mêle sans aucun doute à son inquiétude.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : RUTLEDGE ASYLUM. & Tumblr
• Parchemins écrits : 51


lumos maxima


MessageSujet: Re: ••• The rage betwen her smile • [EMI/JOE]   Mar 11 Mar - 4:22



Elwyn Blackstone détestait les nés-moldus. D’ailleurs, ce n’était un secret pour personne qu’il détestait tout le monde. Ou plutôt qu’il n’aimait pas grand monde. Même parmi les gens qu’il considérait comme étant de « son espèce », il n’aimait pas grand monde. Les sangs-purs à ses yeux avaient certes plus de mérite en tant que sorciers que les nés-moldus, ils n’en restaient pas moins fourbes. Après tout, ils avaient tous repoussé sa chère sœur, parce qu’elle n’avait jamais découvert ses pouvoirs. Y compris ses propres parents. Hors Elwyn était d’avis que la communauté sorcière aurait dû répudier ses parents, parce que c’était forcément de leur faute, si leur fille unique n’avait jamais découvert sa magie. Enfin, tout ça pour dire qu’au fond de lui, Elwyn Blackstone comprenait parfaitement pourquoi sa cousine qu’il chérissait tant en était venue aux mains avec une née-moldue. Elle, elle les haïssait encore probablement plus que lui. D’autant plus que cette née-moldue en particulier avait eu l’audace de s’approcher de son frère jumeau et Elwyn connaissait parfaitement les liens – qu’il considérait comme tordus d’ailleurs – qui unissait les deux Jenkins. Mais quand même, lancer un sortilège impardonnable et se battre à mains nues comme une impure en plein milieux du hall d’entrée, c’était risqué. C’était bête. Vraiment très bête. Et le fait qu’Emilya ne comprenne pas la stupidité d’un tel acte le mettait hors de lui. Mais elle était totalement stupide celle-là, ou quoi ? « Ne me cherche pas Sommers. J’en ai plus qu’assez de tes conneries. Il ne s’agit pas de toi, je me fou complètement de ta gueule, il s’agit de Pandora et je suis prêt à t’étrangler pour obtenir ce que je désire si nécessaire », menaça-t-il, son visage s’obscurcissant soudainement. Pandora, il l’aimait comme il aimait sa sœur. Comme si elle était sa deuxième sœur d’ailleurs. Et il ne tolérerait pas qu’une sale garce comme Emilya mette en péril la santé de sa précieuse famille. « Les sang-de-bourbe ne sont pas les seuls tarés. Je te préviens, Roseburry, je ne sais pas à quel point tu es impliquée dans cette histoire, mais s’il arrive quoi que ce soit  à Pandora, je n’hésiterais pas à te foutre dans la merde. Crois-moi, tu le payeras très cher et tu redeviendras aussi misérable que tu l’étais avant de trainer avec elle », persifla-t-il avant de lui tourner le dos. Elle ne l’intéressait pas. Elle lui était totalement indifférente. Ce n’était qu’une petite idiote qui ne parvenait pas à mesurer les conséquences de ses actes. Mais tôt ou tard, elle finirait par le payer. Tôt ou tard, le destin se chargerait d’elle. Il n’avait pas besoin de se salir les mains pour l’instant. D’autant plus qu’ils se trouvaient dans l’infirmerie et que s’il tentait quoi que ce soit, il n’arriverait qu’à s’attirer des ennuis, rien de plus. Emilya serait immédiatement secouru, ce qui enlevait tout intérêt et tout plaisir à tenter quoi que ce soit. S’éloignant de quelques pas, il s’apprêtait à reprendre la parole et ses menaces, quand des bruits de pas retentirent et le firent s’interrompre. Quelques secondes plus tard, le professeur d’étude des moldus – définitivement, les impurs étaient de sorti aujourd’hui – entra en trombe dans l’infirmerie. Elle ouvrit la bouche, mais s’interrompit avant que le moindre son n’en soit sorti. En se tournant, Elwyn comprit pourquoi. Victoire avait visiblement fini de soigner Pandora et marchait à leur rencontre. « J’ai sorti … ça, de son bras », marmonna-t-elle en tendant un bout de métal écrasé devant elle. A défaut de savoir ce que c’était elle haussa les épaules. Elwyn lui lança un regard appuyé, clairement destiné à lui faire comprendre qu’il s’en foutait du bout de métal fondu et que c’était l’état de sa cousine qui importait. « Elle va s’en sortir. Elle a besoin de repos. Ce … truc l’a affaiblis, mais elle ira bien. Il faut juste laisser le temps à la potion de faire effet », annonça-t-elle avant de retourner auprès de Pandora. Bien. C’était une bonne chose. Mais Elwyn avait clairement dans l’idée que cette histoire ne se tasserait pas aussi facilement. Le regard du professeur William-Buckley en disait long. Il n’avait jamais vu de colère sur ses traits de poupée. « Alors, vous allez m’expliquer ce qui s’est passé ? A moins que vous ne préfériez l’expliquer à la directrice quand elle viendra – parce qu’elle viendra, soyez-en sûrs, elle ne laisserait certainement pas passer … ça », menaça-t-elle en fronçant les sourcils. Elwyn, lui, haussa les siens. Il hésita un instant avant de regarder Emilya et de se tourner vers elle. Tiens, il la tenait, sa vengeance. Et en dissimulant un sourire satisfait, il la pointa du doigt. « C’est elle », déclara-t-il sans donner plus d’explications. Qu’elle se démerde toute seule. Ça lui apprendrait à le mettre en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Tearsfligh & Tumblr
• Parchemins écrits : 77


lumos maxima


MessageSujet: Re: ••• The rage betwen her smile • [EMI/JOE]   Lun 14 Avr - 20:43


The rage betwen her smile


Lundi 04 octobre 2021  • Pandora & Joe & Emilya ▬




Emilya avait toujours eu les idéaux propres aux sang-pur au sujet des nés-moldu. Ils leur étaient inférieurs et ils n'avaient pas de place parmi une si précieuse société sorcière que la leur. Emilya avait toujours été d'accord, les nés-moldu n'étaient rien que des imposteurs et leur place n'était pas ici. C'était une des raisons pour lesquelles elle s'en prenait tellement à eux. Qu'elles, s'en prenaient tellement à eux. Pandora, Rebekah, Cordélia et Emilya. Elles leur étaient supérieures. Et cela était absolument incontestable.
Et les pensées de la jeune Roeburry ne pouvaient qu'être confirmées par les agissement des sang-de-bourbe dans cette école. Regardez simplement les événement déroulés juste un peu plus tôt. Cette Joe-Hannah avait vraiment un problème. Elle était bizarre, anormale et on pouvait sérieusement se poser la question de savoir si elle était seule dans ce qui lui servait de tête. Elle était violente, instable et complètement folle. Et Emilya se demandait vraiment ce que Dwayne pouvait lui trouver. Et comprenait encore plus la haine que pouvait nourrir Pandora envers la fille qui osait poser ses mains sur son frère adoré. Encore plus si la fille en question était d'une souillure à l'état brut. Donc toute cette histoire avait une morale bien clair. Les nés-moldu était décidément très loin d'être comme eux. Alors à présent, il ne faudra pas s'étonner de voir la vendetta contre eux s'intensifier, car ce n'était pas cet incident qui allait la dissuader de quoi que ce soit. C'était même plutôt le contraire.

Mais ça, il semblerait qu'Elwyn Blackstone ait du mal à l'assimiler. Tout cela n'était pas de sa faute à elle, ni même celle de Pandora, mais bien celle de la fêlée au fusil. Ce n'était tout de même pas si compliqué à comprendre non ? Même pour lui. Alors plutôt que de s'en prendre à elle, il devrait plutôt se concentrer sur sa vengeance. Mais pas envers Emilya, non, envers cette satanée de sang-de-bourbe. Et bon sang, qu'il arrête de lui crier dessus ! Particulièrement si c'était pour engendrer des menaces. Elle le détestait en ce moment même, elle l'aurait bien frappé. Ce n'était qu'un crétin bien trop prétentieux. Et bordel, quand allait-il enregistrer qu'elle n'avait rien fait !? Elle savait parfaitement qu'il n'hésiterait pas à faire ce qu'il disait. Elle le connaissait tout de même assez bien pour savoir qu'avec lui, on pouvait s'attendre au pire. Il était inquiet pour Pandora ? Ça tombait bien, elle aussi. Il en avait rien à foutre de sa gueule à elle ? Tant mieux, elle le détestait tout autant.

"Bordel Blackstone, ferme la. Tu crois que je m'inquiète pas ? Mais c'est pas moi qui lui ait balancé des coup au visage ! Alors plutôt que de me menacer d'essayer de me tuer, fous moi la paix et prends toi a la vraie coupable. Cette taré de Mckay." C'était beau l'amour n'est-ce pas ? N'empêche que heureusement que Victoire n'était pas là, car elle se doutait bien que s'il pouvait lui faire quoi que ce soit pour lui faire payer - quoi, allez savoir- il n'hésiterait pas. Expliquez-lui comment cette imbécile pouvait être le cousin de Pandora ? Si Pandora elle-même ne lui avait pas dis elle ne l'aurait sûrement jamais cru, tant ses sentiments pour les deux individu étaient différents.

Cependant leur échange emplie d'amour et d'entre aide s'arrêta là, des bruits de pas se faisant entendre. Ce n'était pas Victoire, puisqu'ils venaient de l'intérieur. Et bientôt, au sein de l'infirmerie se retrouva le professeur William-Buckley, celle-la même qui les avait interrompue en pleine bagarre. Mais elle ne dit pas un mot, se contentant de fixer devant elle. Emilya se retourna pour voir de quoi il s'agissait quand elle vit Victoire s'approcher d'eux. La Serpentard fixa sa main. Ce petit truc en fer avait été projeté dans le bras de Pandora par l'arme de la Serdaigle  ? Mon dieu. Cette fille était encore plus dangereuse qu'Emilya ne le pensait. Cependant, pas besoin de loucher des heures sur ce morceau de métal. Pandora. Et comme allait Pandora ? Emilya eut un léger souffle de soulagement lorsque l'infirmière les informa que Pandora allait sien remettre mais qu'elle avait besoin de repos. Bien, au moins elle n'était plus en danger.

« Alors, vous allez m’expliquer ce qui s’est passé ? A moins que vous ne préfériez l’expliquer à la directrice quand elle viendra – parce qu’elle viendra, soyez-en sûrs, elle ne laisserait certainement pas passer … ça »  Emilya se retourna quelque peu. Et bien, ce n'était pas assez clair ? Pandora c'était fait attaquer. Ce n'était pas plus compliqué que cela n'est-ce pas ? La Roseburry se retourna alors vers le rideau qui les séparait toujours de Pandora, avant qu'elle ne se retourne brusquement. Elle ? C'était elle ? Emilya voyait le doigt d'Elwyn pointer sur elle et le regard du professeur faire de même. Quoi ? Non. Mais non. Connard. Elle lui jeta un regard meurtrier. Il allait lui payer ça. Elle ne savait pas comment. Elle ne savait pas quand. Mais il allait lui payer.
Elle fit alors face au charmant professeur qui avait plutôt l'air d'un bourreau à cet instant. Elle n'était pas très contente. Emilya perdit une seconde sa sûreté en elle même. La, cela allait se compliquer un peu. Non pas qu'elle a avait peut du professeur mais imaginez bien. Emilya Roseburry et Pandora Jenkins, deux sang-pur de Serpentard dont la réputation n'était plus à faire, notamment sur leur idées et leur comportement vis-à-vis des autres élèves de l'école et plus particulièrement des nés-moldu, se bagarrant avec une sang-de-bourbe. Quelqu'un allait-il vraiment croire qu'elles n'avaient pas fait exprès ? Bon. Ce n'était pas en restant plantée devant elle sans rien dire que la Roseburry allait arranger son cas.

"Hum... On rentrait de l'entraînement de Quidditch Pandora et moi. On discutait quand Joe-Hannah est venue vers nous. Elle voulait savoir où était Dwayne, son petit ami et accessoirement le jumeau de Pandora. On a pas répondu, Pandora n'ayant pas vraiment envie de la voir se pavaner au bras de son frère. Je vous assure qu'on a rien fait d'autre. Mais elle l'a très mal pris et a donné un coup de son...machin en fer dans le visage de Pandora. Elle n'a fait que se défendre professeur. Rien d'autre. Et quand j'ai essayé de tirer Pandora en arrière, la Serdaigle n'a rien trouvé de mieux à faire que de me donner un coup." Elle tourna la tête vers Elwyn, un regard noir, histoire qu'il la ferme, juste au cas où. Après tout, elle était bien sûre qu'il ne pouvait qu'apprécier de savoir qu'elle s'était pas un coup . "Ensuite, je ne sais trop comment, son arme un fait un bruit énorme et je suppose que le truc en fer dans la main de Miss Wesley tout à l'heure à été envoyé dans son bras. Pandora a faillit s'effondrer. Elle a pris sa baguette pour essayer de se défendre en désarmant l'autre fille mais elle n'a pas pu l'utiliser plus que cela parce qu'elle avait trop mal. Vous êtes arrivée à ce moment-là et vous connaissez la suite." Elle se tut quelques instants. Évidemment qu'elle avait passé sous silence certain détail, notamment le "sale sang-de-bourbe" joliment envoyé par Pandora ou encore le sortilège impardonnable. Mais il était hors de question que qui que ce soit ne soit mis au courant de ce dernier détail. "J'vous le jure professeur. Cette fille s'en est pris à Pandora. Et non le contraire."

Pauvres Serpentard. Pour une fois qu'elles n'avaient rien fait. Il fallait convaincre les autres à présent que ce n'était pas de leur faute. Bonne chance.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






lumos maxima


MessageSujet: Re: ••• The rage betwen her smile • [EMI/JOE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

••• The rage betwen her smile • [EMI/JOE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumos Maxima 3.0 :: Poudlard :: Le Rez-de-Chaussée :: Le Hall-