AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DCFM
avatar





• Crédits Kit : //
• Parchemins écrits : 49


lumos maxima


MessageSujet: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Mer 22 Jan - 12:30


Mercredi 10 Novembre 2021



Le cours d'aujourd'hui se déroulera au stade de quidditch. Merci de ne pas trop prendre de temps en chemin, sous peine de pénaliser votre future équipe.



La note était accrochée à la porte de la classe de Défense Contre les Forces du Mal., qui était fermée à clef. Impossible d'y entrer. Il faut dire, il était évident qu'Aylen ne se trouvait pas ici. Non, elle était loin, debout au centre du stade de quidditch qui ne ressemblait plus tant que ça à un terrain de sport.
Voilà qui pouvait expliquer que depuis dimanche dernier le terrain était fermé et interdit d'accès aux élèves.

En effet, en lieu et place de l'herbe qu'on pouvait habituellement trouver ici, formant un ovale de verdure entouré de sable, se tenaient de grands murs de bois reliés, formant un couloir en croix relié au centre du stade. Sur ce centre se trouvait une plate-forme circulaire où se tenait l'enseignante, droite, les mains croisés derrière le dos avec sa baguette entre ses doigts fins. Depuis là-haut elle pouvait voir les quatre zones ainsi délimités, et les différents paysages s'offraient à elle. Tous étaient cachés de l'extérieur par d'autres cloisons, formant des sortes de boxes qui allaient sur toute la moitié de longueur de terrain.
Elle pouvait, de là-haut, voir les différents configuration des arènes ainsi créées.
La première était une plaine, où les hautes herbes montaient suffisamment haut pour cacher quelqu'un se tenant en position basse. Un monticule se trouvait au centre de celle-ci, surplombant la plaine. Quelques arbres au tronc fin étaient répartis de ça de là. Ils ne semblaient pas bien solide, mais devaient l'être assez pour servir de couverture malgré leur manque d'épaisseur pour faire un bouclier correcte.
Le second était un terrain fait de bancs de sable fin plus ou moins haut, séparés par des plans d'eau. Ceux-ci étaient visiblement assez peu profond, mais empêchaient toute avancée en discrétion, ou trop rapide également. Se déplacer dans le sable n'était pas évident non plus.
Le troisième terrain était formé de dénivelés formant une cuvette. Sans obstacle, sans rien pour se cacher, il permettait de voir loin, et ne laissait pas d'angle mort réel. On pouvait ainsi voir d'un bout à l'autre de cet espace clos.
Le dernier terrain était plus complexe que le précédent. Bien plus. Il comportait des espèces de ruines qui n'étaient pas sans rapporter des murs effondrés d'habitations. On pouvait même trouver quelques meubles déjà bien abîmés. Ca donnait un petit air apocalyptique à ce terrain, qui offrait de nombreux abris et permettait de s'affronter à couvert.

Aylen attendait que les élèves arrivent, face à l'entrée qui avait été ouverte. Elle avait placé Rachael devant le stade pour qu'elle les oriente sur où ils devaient aller. La plupart n'étaient pas encore au courant de l'arrivée de l'assistante, bien que des rumeurs devaient déjà plus ou moins circuler à son sujet. Elle la présenterait officiellement au début du cours.
Finalement, les chères petites têtes blondes de Poudlard finirent par arriver, laissant le temps à Aylen de descendre de son perchoir pour se rendre devant les élèves

« Bien, je vois que tout le monde est là. Parfait. Vous l'aurez deviné, le cours d'aujourd'hui sera un peu spécial, et si vous vous demandez ce qu'il se trouve derrière ces murs... » Elle se tourna vers les hautes planches en bois entourant les différents terrains avant de revenir aux élèves. « … vous allez vite le savoir. Bien, avant toute chose, j'aimerais que vous formiez des équipes. Mais avant de trop vous réjouir, je vais apporter une précision : il va s'agir d'équipes imposées. » Elle pu entendre quelques protestations, mais dès qu'elle reprit la parole elles cessèrent. « Je vais appeler votre nom, et vous avancerez là où je vous indiquerais. Pour le groupe A... » Elle pointa du doigt un emplacement un peu à l'écart derrière elle. « Elizabeth Wyndam-Pryce. Mikayla Davis. Evangeline Hopkins. » Les premières annonces avaient eu leur petit effet, alors que les élèves allaient se placer là où c'était indiqué. « Pour le groupe B... » Et elle poursuivit ainsi, jusqu'à avoir tous les groupes formés. Elle se tourna vers eux.

« Avant que vous posiez la question, non, ces répartitions ne sont pas négociables. Et je vous conseille de bien retenir qui sont vos partenaires. Car vous les garderez tout au long de l'année. Au cas où, la liste sera affichée dans ma salle de classe qui est accessible toute la journée. »
Bien, le plus dur était passé. Maintenant...
« Bien, maintenant, venons-en aux faits. Le cours d'aujourd'hui se déroulera dans des arènes présentant différentes caractéristiques. Oui, j'ai bien dit arènes. Car le but de ce cours est simple : deux équipes s'affronteront sur chaque terrains, avec pour but de prendre le plus de baguette possible à leurs adversaire. Lorsque quelqu'un n'a plus sa baguette, il a trente secondes pour la récupérer. Ce temps écoulé, il devra lever les mains et sera déclarer hors-jeu. Il devra quitter l'arène. Si toute une équipe perd ses baguettes, c'est la fin du match. Si au bout de dix minutes il reste au moins une personne debout dans chaque équipe, c'est celle qui a récupérer le plus de baguette qui l'emporte. L'égalité est donc possible. »
Elle parlait assez clairement pour leur permettre de bien comprendre le principe du cours. Néanmoins, il restait encore quelques règles à établir. « Ceci dit, il y aura deux règles à respecter à tout prix durant ce cours. La première : vous n'aurez pas le droit d'utiliser l'expelliarmus. Si jamais je vois un expelliarmus, le lanceur sera mis hors-jeu directement, et la baguette remise à son propriétaire. La seconde... » Elle entendit des murmures surpris et dû hausser légèrement la voix pour continuer. « La seconde. Au moindre sort dangereux lancé, ou comportement violent incluant une maltraitance physique directe, son auteur sera renvoyé définitivement de ce cours. En tant que sixième et septième année, j'estime que vous êtes en mesure de vous maîtriser. J'espère avoir été claire. »
Allez, elle avait presque fini.
« Les affrontements commenceront à mon signal. Je serais placée au centre du terrain pour que tous puissent l'entendre. » Encore un dernier détail. « Cette petite... compétition, sera sous ma surveillance et celle de ma nouvelle collègue que vous avez sans doute déjà aperçu, miss Turner, qui m'assistera durant toute l'année. J'attends que vous la traitiez comme n'importe quel autre membre du corps enseignant. Je précise au cas où que tout comme moi elle peut vous coller ou vous enlever des points, ainsi que vous renvoyer de cours. Ceci dit, si vous avez des questions sur le déroulement... Des questions ? »


______________________________________________


Répartition des groupes (édité à mesure que des gens s'ajoutent pour ce cours)(reste deux places) :
Groupe AGroupe BGroupe CGroupe DGroupe EGroupe F
JessicaRebekahKeiraJoe-AnnahAthénaDaenarillys
MikaylaTracyElwynJeassalynEmilyaPandora
EvangelineAslingLullyaDaphnéeCynthiaAndréa
Un récapitulatif des règles sera fait à la fin de mon prochain poste, ainsi qu'un rappel du fonctionnement du cours (que vous pouvez trouver ici).
Si vous avez des questions hors jeu, vous pouvez me contacter par MP ou directement sur la CB.
Merci de ne poster qu'un message par personnages entre deux de mes posts. Ceux-ci seront espacés d'un maximum de deux semaines pour laisser à tout le monde le temps de réagir.
Je conseille également à tout le monde de faire des postes ne dépassant pas les 500 mots par soucis de fluidité. Ce n'est pas imposé pour le moment, mais ça le sera par la suite.
Je tiens à rappeler qu'Aylen n'accepte pas les retardataire, donc si vous ne pouvez pas poster sur le premier tour, mais que vous voulez tout de même venir, vous n'avez qu'à dire que vous êtes là depuis le début.

••••••••••••••••

« Your life is fragile, just beginning, teetering on the violent edge of the world. Your sadness will bury you alive, and you are the only one who can shovel your way out with hardened hands and ragged fingernails, bleeding your despair into the unforgiving earth. »
A bouquet of clumsy word



Dernière édition par Aylen Nott le Lun 24 Fév - 8:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Assistante DCFM
avatar





• Crédits Kit : toxic heart (c)
• Parchemins écrits : 66


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Mer 22 Jan - 13:11

Je me sentais… excitée. Dans le sens non sexuel du terme, cela va de soi ! Je m’étais levée ce matin avec une envie de bondir partout - il faut dire que le superbe appartement de fonction dont je disposais, à l’intérieur du château, était absolument génial : j’aurais tué pour une salle de bain personnelle quand j’étais élève ici ! Sauf qu’il aurait fallu que je vienne préfète, et ça… c’était hors de question.
Je m’étais préparée rapidement, dévorant les croissants et me brûlant la langue avec le thé apporté par les elfes de maisons - avec leur discrétion assurée - et m’étais préparée pour le cours de DCFM : pour aujourd’hui, je laissais ma robe de sorcière au placard : à la place, j’avais sortie ma tenue de Quidditch. Je me sentis brusquement ramené plusieurs années en arrière, lorsque mes week-end consistaient à planifier la stratégie de l’équipe pour le prochain match, et hurler des ordres à m’en casser la voix aux bras cassés de l’équipe de Gryffondor.
Le temps de la gloire, en d’autres termes.

Lorsque j’arrivais au stade de Quidditch, je restais quelques instants à observer les immenses panneaux de bois dressés sous mes yeux. J’avais déjà eu l’occasion de les voir, bien sûr puisque j’avais aidé Aylen à planifier le cours, mais c’était toujours aussi… imposant.
Mon balai à la main - un Rafale d’Argent (qui n’existait qu’en une grosse centaine d’exemplaires), que je possédais depuis ma quatrième année, lorsqu’il était sorti, dépassant de beaucoup les performances du célèbre Éclair de Feu - j’attendais patiemment, les bras croisés, que les premiers élèves arrivent, après un signe de la main à Aylen.
Ce cours promettait d’être.. des plus intéressants. Vraiment. J’en venais à me dire que si j’avais eu un professeur que Aylen lors de mes années à Poudlard, j’aurais peut-être décroché un O à mes ASPICs en DCFM - quoique … elle avait une façon de noter particulièrement… difficile.

D’autres balais - d’anciens modèles, principalement des Nimbus 2000 - étaient appuyés contre l’un des panneaux de bois, au nombre de 18, pour les 18 élèves qui s’apprêtaient à assister à ce… cours.
Lorsque les premiers arrivèrent, je pus lire l’interrogation dans leur regard, et m’amusait d’avance de ce qui allait suivre : ça promettait d’être du grand spectacle.
J’attendais qu’un certain nombre d’élèves arrivent, afin de ne pas les envoyer un par un là haut, et de ne pas devoir répéter vingt fois (ou plutôt dix huit) les mêmes choses. Je resterais, cependant, en bas, - bien entendu - à attendre tous les élèves, ou du moins que le cours commence (pour les autres, ce serait trop tard).

« Bonjour ! Un balai par élève, pas de jaloux, ils sont tous vieux et fatigués, mais ils tiendront le choc ! » Un large sourire fendit mon visage, tandis que j’indiquais les balais du bout de ma baguette, les invitant à se rapprocher de l’enceinte dressée devant eux.

Lorsque tous les élèves furent rassemblés, et qu’il ne resta plus de balais, je me rapprochais du groupe massé devant leur professeur, me glissant aux côtés d’Aylen, légèrement en retrait, baguette dans la poche avant et balai à la main. J’espérais qu’ils savaient tenir sur un balai. Je n'allais tout de même pas les faire léviter comme une vulgaire plume pour les faire entrer dans les arènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Dreamy & Tumblr
• Parchemins écrits : 1986


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Jeu 23 Jan - 9:34



Sujet de groupe
Mercredi 10 novembre




Guest starring Elwyn Blackstone & Joe-Annah McCay ♪

Les marches défilaient sous ses yeux, tandis qu’elle les montait quatre à quatre. Si elle ne se dépêchait pas, elle finirait par arriver en retard pour le cours de défense contre les forces du mal. Mais elle avait un sérieux point de côté – signe qu’il était temps pour elle de reprendre la course, en plus du Quidditch. Ça lui apprendrait à ne pas se réveiller en même temps que tout le monde, tiens. Arrivée au niveau de la grande salle, la jeune femme fut cependant arrêtée de force par une personne qui venait de lui agripper le bras pour la tirer en arrière. Alors qu’elle s’apprêtait à râler, à menacer et que sais-je encore, elle reconnut Elwyn comme étant l’importun qui l’avait arrêté et elle ravala sa réplique acerbe. « Arrête de courir Panda, le cours d’aujourd’hui à lieu au stade de Quidditch tu es parfaitement à l’heure », indiqua-t-il en la relâchant, attendant qu’elle se mette en marche pour continuer le chemin avec elle. « Super. Mais ne m’appelle pas Panda », râla-t-elle de mauvaise humeur. La journée commençait plutôt mal. Et d’ailleurs, où était Rebekah exactement ? Et Emilya et Cordélia n’auraient-elles pas pu la réveiller ? Bon sang, elle allait toutes les frapper, pour l’avoir laissé dormir trop longtemps. Déjà que le professeur Nott n’était pas très indulgente … Enfin bref. Les maudissant intérieurement, elle n’accorda pas la moindre attention à ce qu’Elwyn racontait à côté d’elle, plongée dans un demi-sommeil puisqu’elle n’était pas encore totalement réveillée. Elle marcha donc silencieusement jusqu’au stade de Quidditch et se figea sur place en voyant ce qu’elle appelait mentalement l’étendu des dégats. Mais … Mais qu’est-ce que cette maudite bonne femme avait fait à son précieux stade de Quidditch ? Elle méritait d’être pendue sur la place publique pour avoir osé amocher son précieux terrain de Quidditch. Maudissant son professeur autant qu’elle maudissait ses amies, elle pensait avoir tout vu. C’était sans compter la détestable voix qui parvint à ses oreilles quelques secondes plus tard. « Qu’elle idée de nous avoir amené aussi loin du château. Le but est de nous tuer avant d’avoir commencé le cours ? », s’indigna Joe-Annah McCay, sûrement à l’attention d’une de ses amies. Pandora qui était déjà très en colère si on considérait l’heure matinale devait se retenir pour ne pas lui balancer un sort à la figure. « Tiens, tu es toujours là toi ? Je pensais qu’ils n’acceptaient pas les sauvages dans cette école », siffla-t-elle entre ses dents. Non, elle n’avait toujours pas digéré s’être fait tirer dessus par cette espèce de sauvage. Elle avait toujours pensé que les sangs de bourbe étaient des sauvages, mais Joe-Annah McCay était une espèce particulièrement détestable. « Je te renvoie le compliment … », commença cette dernière avant d’être interrompue par la voix du professeur. La fusillant du regard, Pandora s’éloigna d’elle, accompagné d’Elwyn qui la poussait pour l’éloigner de la jeune femme. Sait-on jamais qu’elle cachait une de ses fichues armes sous sa cape de sorcière. Furieuse contre la terre entière, elle écouta attentivement le professeur Nott expliquer que le cours se passerait en équipe. Elle jura à voix basse en entendant qu’il s’agirait de groupes imposés. Magnifique, vraiment. Cependant lorsqu’elle entendit qu’Elwyn finirait dans l’équipe de Keira, elle ne put s’empêcher de ricaner. « Sois gentil, si tu en a l’occasion, fait lui très mal », souffla-t-elle à voix basse et il lui rendit son sourire. Croisant les bras, elle attendit que son tour ne vienne. Elle se retrouverait avec une jeune fille de Poufsouffle, dont le prénom lui faisait plus penser à un nom d’animal qu’à un nom de personne … Et pourtant, elle s’appelait Pandora. Mais un autre sourire éclaira son visage lorsqu’elle reconnut le jeune homme de Gryffondor qui ferait équipe avec elle. Dáibhidh McQuillan, le petit ami de cette garce de Davis. Intéressant … Joe-Annah quant à elle se retrouverait dans le groupe de Jeassalyn, la sœur jumelle de Jessica. Elle pria silencieusement pour que la jeune Gryffondor, complétement cinglée, ne lui lance un mauvais sort comme elle avait l’habitude de le faire à sa sœur jumelle. Ah … Si seulement. Finalement, n’ayant aucune question à poser, Pandora attrapa le bras de son cousin et tous deux s’éloignèrent pour récupérer un balais chez l’assistante du professeur – chose qu’ils venaient justement d’apprendre. Après avoir récupéré son balai, elle se tint à l’écart en compagnie d’Elwyn et murmura de sorte à ce qu’il soit le seul à entendre. « Encore une sang impure dans le corps professoral », siffla-t-elle avec mépris. Comment elle le savait ? Eh bien elle n’en savait rien. Mais elle n’avait jamais entendu parlé d’elle, donc elle ne pouvait être qu’impure.

••••••••••••••••

pandora heather jenkins
Certaines trahisons sont inévitables. Quand on trahi l'autre... quand on trahi l'autre, c'est plus compliqué de réparer les dégâts. On fait l'impossible, pour reconstruire la confiance qu'on a perdu, mais certaines trahisons, certaines blessures sont si graves, si profondes, qu'on est impuissant à les guérir. Et dans ces cas là, il n'y a rien d'autre à faire qu'attendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor
avatar





• Crédits Kit : Shyia & Tumblr
• Parchemins écrits : 189


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Jeu 23 Jan - 11:07


Cours de défense contre les forces du mal


Mercredi 10 novembre

« Bon, tu te bouges oui ? », râla-t-elle, de très bonne humeur comme à son habitude. Le jeune homme releva la tête et s’approcha d’elle, non sans s’être regardé une dernière fois dans le miroir. Elle ne put alors s’empêcher de lever les yeux au ciel.  Ce qu’il pouvait être narcissique par moment. C’était fou quand même d’avoir un petit ami qui passait plus de temps à se faire beau qu’elle. Encore que … vu qu’elle ne se maquillait presque jamais et que le seul effort qu’elle faisait avec ses cheveux naturellement ondulés c’était de les coiffer, ce n’était pas franchement étonnant qu’elle passe moins de temps dans la glace que qui que ce soit d’autre. Mais quand même, il était d’un narcissisme … Quittant la tour des Gryffondor, elle dévala les escaliers en direction des étages supérieurs. Un cours de défense contre les forces du mal l’attendait et elle n’avait aucune envie d’être en retard, sachant pertinemment ce que pensait son professeur des retards. Elle n’avait rien contre les heures de colle, mais louper des cours pour cause de retard, ce n’était pas question pour elle. Vous voyez, quand je vous dis qu’elle a des limites parfois. Personne ne veut jamais me croire. Enfin bref. Arrivée à l’étage du cours de défense contre les forces du mal, elle s’approcha de la porte pour découvrir le mot placardé dessus par le professeur. Génial. Elle qui n’aimait pas le stade de Quidditch, elle était maintenant obligée de s’y rendre pour un foutu cours de merde. Fronçant les sourcils, elle se retourna et faillit heurter Jeassalyn de plein fouet. « Putain, t’es vraiment flippante toi ma parole ». Et c’était peu dire. Depuis quand était-elle plantée là, dans son dos, exactement ? Mais la jeune brune ne semblait pas l’entendre et comme à son habitude, elle semblait planer à des années lumières d’ici. Elle était définitivement totalement barrée. Elle n’aimait pas les serpentard mais à choisir, elle aurait préféré se retrouver enfermée avec la sœur jumelle pour le coup. La jeune femme finit cependant par s’éloigner, sans doute pour prendre la direction du stade de Quidditch et Mikayla haussa les épaules. Marchant dans ses pas, toujours accompagnée de son boyfriend du moment – qu’elle exhibait d’avantage comme un accessoire à la mode que comme un véritable petit ami elle ne tarda pas à pousser la porte du château. Une main se glissa alors dans la sienne et elle s’arrêta nette. « Qu’est-ce que tu fais ? », questionna-t-elle, légèrement perplexe. Elle n’était pas franchement habituée à ce genre de manifestation d’affection, aussi retira-t-elle rapidement sa main, pendant que Dáibhidh marmonnait des excuses dans sa barbe. Ils poursuivirent leur chemin en silence, visiblement aussi mal à l’aise l’un que l’autre. Dieu merci le stade de Quidditch n’était plus loin et lorsqu’ils arrivèrent, ils n’eurent plus besoin de faire semblant d’être attentif à autre chose pour chasser leur malaise puisqu’ils écoutaient maintenant le professeur qui prit rapidement la parole. Apparemment, le cours se passerait en différents groupes, ce qui n’enchantait ni Mikayla, ni Jeassalyn à en juger par la tête qu’elle faisait. Mais Mikayla n’en laissa rien paraître, sachant pertinemment que cela ne servirait à rien. Elle grimaça cependant à l’idée de faire équipe avec Jessica. Le destin avait-il lu dans ses pensées ? C’était une blague, quand elle disait qu’elle préférait la sœur jumelle, allons ! Mais la suite lui fit carrément piquer une colère – toujours intérieurement. Entendant le nom d’Evangeline dans son groupe, elle pesta et jura à voix basse. Qu’elle idée ! Déjà, cette petite idiote aurait peur de se casser un ongle. Et puis, elle avait fait tout son possible pour ne pas la croiser, depuis l’affaire des toilettes. Pas possible, nom de dieu. Le destin avait définitivement un sens de l’humour détestable et elle aurait bien envie de le gifler, s’il se matérialisait devant elle. Mais elle n’ajouta pas le moindre mot, se contentant de jurer dans son coin. Jeassalyn elle se retrouvait avec une fille sans doute aussi tarée qu’elle ou qui en tout cas, partageait au moins son gout pour les envies de meurtre. Ca risquait de donner quelque chose ça … Enfin. Le professeur termina ses explications en présentant une blondinette qui se trouvait être son assistante. Moui … Elle non plus, elle n’avait pas l’air très net. Mais surtout, Mikayla se demandait ce qu’il pouvait y avoir de si fatiguant à être professeur pour qu’elle ait besoin d’une assistante. Mais bref. Sans dire un mot à son cher et tendre – qui au passage, faisait partie du groupe de l’une de ces pétasses de Serpentard, elle s’avança pour prendre un balai. Moui, moui, moui. Elle aurait bien une question à poser à son professeur. Elle était vraiment obligée de monter sur cet engin ? Non parce qu’à choisir, elle préférait encore se tirer une balle, mais soit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gryffondor
avatar





• Crédits Kit : //
• Parchemins écrits : 27


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Dim 26 Jan - 7:03




Emilya A-D. Roseburry  & Asling D. Cooper
Cours de DCFM n°1

Asling était de bonne humeur ce matin-là. Et en plus d'avoir une belle journée qui l'attendait - il le sentait- le premier cours n'était autre que les défenses contre les forces du mal. Sa matière préférée en autre bien que le professeur ne soit pas toujours tendre avec eux. Dans tous les cas, c'est un Gryffondor tout sourire qui rejoint la table des rouges et ors ce matin-là. Et alors qu'il se levait, le jeune homme s'attendait à participer à un cours comme les autres. Alors qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'il arriva non loin de la porte, celle-ci étant fermée et personne ne se trouvait devant. Ses yeux tombèrent alors sur la note accrochée à la porte. Alors que son regard parcourait pour apprendre que le cours se déroulerait sur le terrain de Quidditch, un sourire apparut sur son visage. Un cours qui se tenait en dehors ? Asling se demandait bien ce que le professeur Nott leur avait préparé. Sûrement quelque chose de spéciale. Il fit alors demi-tour pour prendre la direction du terrain de quidditch, terrain qu'il connaissait comme sa poche et sur lequel il n'avait pas pu mettre les pieds depuis plusieurs jours car il était fermé. Cela avait-il quelque chose à voir avec ce que préparait le professeur ? Sûrement. Mais Asling se demandait bien quoi. Il haussa les épaules. À quoi bon chercher, il n'avait plus que quelques minutes avant qu'il ne le sache. Et alors qu'il continuait sa route pour prendre les escaliers, Emilya se retrouva à son tour devant la porte, un air septique sur le visage alors qu'elle apprenait où allait se dérouler le cours. Mais qu'est-ce que c'était encore que cette histoire. Emilya soupira. Elle n'avait aucune envie d'aller se balader et courir partout sur le terrain de Quidditch. Bon et bien, allons y, de toute façon, ce n'était pas comme si elle avait vraiment le choix.

De loin, les élèves pouvaient déjà apercevoir le...truc, dôme ou quelque chose dans le genre qui se trouvait sur le terrain. Et si Asling lui était impatient de voir ce qui les attendait Emilya elle, n'en avait pas la moindre envie. C'est donc sans enthousiasme, elle s'empara du balai qu'on lui tendait et rejoignit ses amies devant le professeur qui les attendait.
Elle commença alors à expliquer ce que les élèves devaient savoir. Et Asling lui, avait de plus en plus envie de savoir ce qu'il se tramait derrière ces planches de bois. Il écoutait d'ailleurs bien le professeur et ses explications tendis qu'Emy elle souriait au coin à Pandora et Rebekah - bien qu'elle préféra rester un peu en retrait de celles-ci, avec Cordélia, s'étant rendu compte de qui accompagnait Pandora- lorsque les groupes fut évoqués avant de le perdre quand elle entendit que les groupes étaient déjà définis. C'était horrible. Jamais elle ne se retrouverait avec une de ses amies. Ce qui voudrait dire qu'elle allait tomber avec d'autres énergumènes du groupe. Avec la chance qu'elle avait dans ces cas-là, elle allait se voir mettre avec Elwyn. Grand dieu, si cela devait arriver, elle préférerait encore se voir expulser du cours d'aujourd'hui.

Groupe A. Groupe B, Rebekah, Tracy et Asling. Ce dernier se retourna vivement lorsqu'il entendit son nom. Et il offrit un gentil sourire à Tracy lorsque son regard croisa le sien. Il était vraiment content de se retrouver en équipe avec elle. Bon, Perroni faisait un peu tâche dans le tableau mais bon. Ce n'était que pour un cours n'est-ce pas ? Et alors qu'il allait se mettre à la place que lui avait indiqué le professer, il ne put voir le regard noir et horrifier de Roseburry. Ce n'était simplement pas possible. Elle qui pensait que le professeur Nott avait peut-être eu la bonne idée de la mettre avec Pandora n'ayant entendu ni son non ni le sien jusqu'ici se retrouvait maintenant avec...avec Cynthia. Elle ne pouvait pas faire équipe avec cette foutue menteuse de souiller. Se disant alors qu'elle allait peut-être pouvoir négocier, les paroles prononcées atteignirent son cerveau. Elle se foutait d'eux n'est-ce pas ? C'était une blague ? Le professeur Nott ne voulait tout de même pas qu'elle se coltine Adams jusqu'à la fin de l'année scolaire ? Elle ne se tenait pas au courant de ce qu'il se passait dans cette école ? Tout le monde savait déjà que les Serpentards et les Gryffondors ne s'aimaient pas, mais entre les groupes dans lesquels chacune se trouvaient, c'était une guerre ouverte depuis longtemps. Et Emilya en voulait d'autant plus à Cynthia de part le fait qu'elle était rancunière et que son pardon n'était pas envisageable pour ce qu'elle avait fait. Cette histoire de groupe avec elle n'était pas possible. Pas du tout.
Ce qui n'était pas du tout l'avis d'Asling qui lui était d'autant plus heureux qu'il allait pouvoir passer plus de temps avec Tracy. Bon finalement il allait devoir ce coltiner Rebekah jusqu'à la fin de l'année, mais même ça n'entachait pas sa bonne humeur. Et puis il valait mieux qu'elle se retrouve avec lui qu'avec une des filles du Crew, ça risquait moins de terminer en un bain de sang.

Les explications du professeur continuaient pendant qu'Asling écoutait attentivement et qu'Emilya fulminait. Des combats dans l'arène (et que le sort puisse vous être favorable) pendant lesquelles il allait falloir prendre les baguettes des autres équipes. Et encore à ce moment-là, Emilya ne pensais qu'au fait qu'elle allait devoir coopérer avec Cynthia. Rien que l'idée la faisait frémir. Au moins, il y avait Athéna qui était douée et intelligente. Elle serait utile et c'était une vraie sang-pure. Elle. Quant à Asling, il était plutôt occupé à essayer de deviner ce qui se trouvait derrière les planches en bois et sur quelle équipe ils allaient tomber. Bien sûr, comme beaucoup, il avait pensé au sort de base pour prendre les baguettes mais il semblait que le professeur ne soit pas d'accords sur ce point. Bof, il haussa les épaules, ce n'était pas très grave, ils trouveraient autre chose, ensemble. Il se tourna donc vers Tracy un sourire sur le visage.

"Tu vois, même le hasard fait qu'on est ensemble ! En tous cas, je suis sûr qu'on va tout déchirer." Et il ponctua sa phrase d'un léger clin d'œil d'encouragement.

Mais tout cela n'était pas du tout, mais alors pas du tout du goût de la Serpentard. C'était quoi cette histoire d'arène ? Ou de baguettes. Sérieux, ils allaient devoir se défier ? Et il n'y avait même pas le droit à un petit accident exprès dans tout ça ? Bien sûr qu'elle savait se contrôler, mais qui avait dis qu'une petite attaque ou qu'un léger accident s'associait obligatoirement à une perte de contrôle ? Enfin, en tout cas, ça n'avait pas l'air de rire et dans cette histoire, Emilya sentait qu'elle n'allait pas vraiment avoir l'occasion de s'amuser. Elle crispa un peu plus sa mâchoire.
Allons bon, ainsi la passeuse de balai était l'assistante de professeur ? Et il fallait la traiter comme toute personne du corps professorale ? Et bien soit, il en sera fait ainsi. Un très discret sourire froid et au coin apparut sur le visage de la Roseburry. Elle n'avait pas précisé l'attitude avec un professeur en particulier.
Mais son sourire disparut -enfin un peu près - aux derniers mots de Miss Nott. Des questions ? Ha oui tien, elle en avait une de question.

"Oui moi j'en ai une. Et les membres de nos équipes ? Nous n'avons pas le droit de nous en prendre aux autres mais, et à nos propre coéquipiers ?" Sur ses derniers mots, Emilya planta son regard froid clairement sur Cynthia, laissant quelques secondes passer. Puis elle regarda de nouveau leur professeur. "Je demande cela bien sûr, parce qu'il serait dommage qu'un...accident arrive..."


BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité






lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Mer 29 Jan - 11:58



Cours de Défense Contre les Forces du Mal
Tracy & Keira



Mercredi 10 Novembre 2021

Hop hop hop ! Il est tard, il faut se lever. Un petit lapin blanc qui court partout. Tracy se réveilla en sursaut. En retard, non ce n’était pas possible, pas elle, elle ne pouvait pas l’être. Elle sortit du lit en vitesse et se rua sur sa montre. Non … ouf ! Elle n’était pas en retard, mais bel et bien en avance sur son réveil d’une demi-heure. Seulement elle n’allait pas retourner au lit. Quelle perte de temps. Tirant sa couette, elle ouvrit la fenêtre qui se trouvait non loin de là. Les filles du dortoir étaient vraiment contentes d’avoir une fille comme Tracy dans le dortoir. Comment pouvait-elle être en retard ? Respirant le vent frais qui s’engouffra dans le dortoir, elle finit par tourner les talons et se dirigeait vers son armoire pour s’habiller. Une fois cela fait, elle prit ses affaires et partit prendre son petit déjeuner. La journée appartient à ceux qui se lèvent tôt, cette journée appartiendra à Tracy !

Seulement, si notre jeune Poufsouffle est à l’heure, ce n’est pas le cas de notre belle tête blonde. Pauvre Keira, on ne l’a pas réveillé ! Enfin … si on compte la tentative de Rose, de Meredith et de Lissandra … bon d’accord plus d’une camarade de dortoir à essayer de la sortir de là, mais il s’agit de Keira, et il en faut beaucoup plus … comme par exemple ce verre d’eau froid qui s’abat sur son visage en cet instant précis … « NOM DE DIEU C’EST QUOI CE … Oh Sophie ! J’suis désoooo…. » ET puis BAM ! Un coup de coussin en plein visage. Elle sentit alors le vent, un vent glacial, là, elle sut … Elle n’avait plus de couverture. Cette fille elle aurait pu la détester, la démolir sur place, mais elle ne pouvait rien lui faire, c’était Sophie quoi, elle s’arrangeait pour que Keira ne soit pas en retard, ce qui elle devait l’avouer l’arrangeait pas mal !

Si Tracy venait à pas de souris, Keira quant à elle courrait au côté d’une Sophie au large sourire. Elle avait réussis sa mission. Tracy arriva devant la porte et fronça les sourcils. Keira quant à elle se courba pour reprendre son souffle. « Je crois qu’il y a un souci Keira » cette dernière se redressa. « Quoi comment ça un souci ? Ouvre-moi cette porte que je puisse faire face à cette sorcière ! ». Tracy tourna les talons et souffla sans que personne n’y fasse attention. « A dire vrai, il n’y en a aucun, notre professeur de Défense Contre les Forces du Mal à juste décidé de faire son cours à l’extérieur ». Keira se tourna vers la blondinette. « Oh t’es là Collins … Ouais bah elle fait sacrément chier c’te prof ! ». Elles prirent la direction du stade à trois, bientôt rejoins de quelques autres personnes. Tracy resta à l’écart, Keira comme à son habitude se mêla aux jeunes hommes. Rire et blagues se faisait entendre. Arrivé au niveau du stade, Keira s’arrêta à la hauteur de la jeune femme qui se tenait droite. Bientôt une foule apparut et tous les élèves répondirent présent. « Non mais c’est quoi cette blague ! » avait chuchoté Keira. Elle n’a jamais aimé monté à balai. Sa peur bleue en quelque sorte. Elle prit toutefois son balai et se dirigea vers son professeur. Tout comme Tracy.

Lorsque Tracy entendit son nom, suivit de peu de celui d’Asling, un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Elle le chercha du regard et elle put voir qu’il était tout aussi content. Jusqu’à la fin de l’année avait dit le professeur. Une bonne nouvelle apparemment. Cette journée était sienne … Elle sentit une présence à ses côtés : "Tu vois, même le hasard fait qu'on est ensemble ! En tous cas, je suis sûr qu'on va tout déchirer.". Elle lui sourit, elle ne savait même pas quoi lui répondre, elle était juste heureuse de son groupe. Bon d’accord il y avait Perroni, mais ça, elle s’en fichait pas mal. « Je suis vraiment heureuse d’être tombé avec toi, ce ne pouvait être mieux. ».

Keira quant à elle à … bah elle s’en fichait pas mal d’avec qui elle tombait, c’était juste ce balai qui lui donnait la chair de poule. Et Asling qui s’amuser à vouloir la faire grimper sur ce truc. Alors elle le surprit, aux côtés d’une  Poufsouffle. Elle sortit de son groupe, elle était avec son cousin apparemment, pour venir auprès d’Asling. « Tu vois même la prof est contre moi, vous allez finir par me tuer avec vos conneries ! ». L’heure des questions étaient apparemment venues. Rejoignant son groupe et haussa la voix. « J’en ai aussi une Madame ! On est obligé d’utiliser ça ! » Elle leva son balai. Elle ne voulait absolument pas monter sur ce truc, mais alors pas du tout, du tout !





Revenir en haut Aller en bas
Poufsouffle
avatar





• Crédits Kit : à suivre
• Parchemins écrits : 10


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Jeu 30 Jan - 14:13

Défense contre les forces du mal


Je sens de près la mort qui me menace






10 Novembre - Terrain de quidditch






Mon réveil magique tintait mélodieusement tandis que mes yeux déjà pétillants de vie s’ouvraient doucement. Je m’étirai et jetai un œil par la fenêtre. Il était encore tôt. J’avais le temps pour une longue douche et un bon petit déjeuner avant mon premier cours de défense contre les forces du mal, ma matière préférée tant j’excellais dans l’art de botter les fesses des méchants. J’attrapai mon uniforme, impeccablement repassé, mes rangers, soulignai mon visage parfaitement maquillée d’une bouffée de paillette dorées. Au loin ma licorne hennissait d’un air joyeux tandis que de la salle de bain sortais, torse nu et magnifique,  ma chair, ma vie, mon cœur… LE CONCIERGE ???

Mademoiselle Fowl, encore endormie sous une tenture antique ? Vous voulez que je vous en fasse une couverture pour la nuit ?

Oh. Bien sûr. Un rêve. L’uniforme repassé aurait dû me mettre la puce à l’oreille. Derrière la fenêtre, un soleil haut. Je jetais un regard sur ma montre, ainsi que sur mes habits…  pitoyable, et pitoyable. J’étais sortie sans mon compagnon de vadrouille, j’avais dû m’écrouler toute seule. Je me levai, digne, et passai la main dans mes cheveux. Je dus utiliser mon autre main pour dégager la première. Le côté positif était que je n’étais pas trop loin de la salle de cours.  Je fis un pied de nez au concierge et m’enfuis par un couloir. Je commençai à connaître les petits raccourcis du château. Je ne serai pas en retard cette fois, miracle. Arrivée devant la porte, je levai les yeux et PAAF ! Une note du professeur. "Cours dehors, bla bla bla " OK Lullya ma grande, tu peux le faire. Surtout tu cours calmement, tu ne stresses pas, tu ne DORS PAS.
Le chemin qui menait au terrain de quidditch était givré, et c’est en sueur, en glissant, et en retard que j’arrivai à l’entrée de l’étrange construction (pardon, j’ai dit étrange ? je voulais dire : IMMENSE construction) Ils étaient déjà tous rassemblés. Je jouai des coudes pour essayer d’entendre le professeur Nott  (oui, j’écoute avec les coudes, ça vous défrise ?). Le temps que je me fasse une place, elle avait déjà tout expliqué, et je n'avais rien entendu. trop occupée à repousser pester contre ces ados d'un mètre quatre vingt. Le professeur Nott prononça mon nom. Génial, rien de mieux que d’entendre son nom sans savoir de quoi il s’agit. Je jetai un regard (légèrement) paniqué à mes camarades alentours, c’est à dire en levant très haut la tête. Un Serdaigle plus jeune prit pitié et m’expliqua l’intitulé du cours « allons-se-faire-étriper-joyeusement-dans-des-arènes » et qu’elle m’avait mis dans un groupe, le B en l’occurrence. Je jetai un autre regard suppliant à mon sauveur qui me désigna mes deux partenaires. Un serpentard maigrichon et une poupée blonde aussi réveillée que moi. On allait gagner. Je regardai de plus près : Elwyn ! Ce fourbe de serpentard qui n’aimait personne à part lui-même ! Ma face d’amérindienne bohémienne allait certainement lui plaire. Je m’intéressai de plus près à ce que mes camarades tenaient dans leurs mains. Des balais. Je tâtais ma poche pour attraper ma fiole de potion magique du Pr Mathewsen. Et là, horreur : je ne trouvai pas ma poche. Ce qui voulait dire que 1) quelqu’un m’a volée ma poche, ce qui n’est pas banal, 2) je me balade avec un énorme trou au niveau de ma cuisse depuis ce matin et 3) j’allais devoir monter sur ces trucs sans aucune aide.
Ça promettait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité






lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Mer 5 Fév - 0:01



Cours de Défense Contre les Forces du Mal
Athéna & Daenarylis



Mercredi 10 Novembre 2021

Nouvelle journée, nouvelles connaissance, nouveau cours, nouvelles péripéties. Chaque jour est différents. Athéna l’a bien compris. Aujourd’hui elle se leva et jeta un regard dans son dortoir avant de sortir de son lit. D’autres élèves étaient déjà réveillés. Daenarylis en faisait partie. Toutes deux de même années, elles partageaient beaucoup de leurs temps ensemble. Que ce soit en cours ou à la bibliothèque. Seuls endroits où les deux jeunes femmes se retrouvent souvent sans trop y faire attention. Athéna n’est pas du genre à aimer tout le monde, mais cette fille elle l’aime bien quand même. Même si par moment elle lui tape sur le système. Miss parfaite trop peu pour elle. Elle préfère de loin les élèves nuls, puisqu’à côté d’eux, elle se sent bien plus supérieur que la normale. Mais elle l’aime bien quand même, cette filles est … discrète. A croire qu’elle ne veut pas qu’on la remarque, qu’on lui fiche simplement la paix. Elle ne la connait pas très bien, elle sait juste qu’avant de venir à Poudlard, elle étudiait à Beauxbâtons. Sortant de son lit, elle alla se préparait, aujourd’hui elle commençait avec ses cours de défense contre les forces du mal. Cours qu’elle appréciait tout particulièrement ayant eu un optimal lors de ses buses. Elle avait bien une demi-heure d’avance. Lorsqu’elle s’était rendue à la salle, elle vit le mot accroché sur la porte. Retroussant chemin elle se dirigea vers le stade de Quidditch, elle croisa plusieurs personnes de son année, elle les laissa s’avançait vers la salle de cours, sans même les prévenir que le cours ne se ferait pas là-bas. Mais lorsqu’elle croisa sa camarade de dortoir, elle s’arrêta et lui barra le chemin. « Suit moi, le cours ne se passe pas là-bas. Le professeur a eu la magnifique idée de nous faire cours sur le terrain de Quidditch ». Un sourire se dessina sur ses lèvres. Athéna préférait de loin les cours théorique au cours pratique, mais pour une fois, elle le savait, elle s’amusera ! Daenarylis ne se posa pas la moindre question, elle la remercia et ensemble elles allèrent au terrain de Quidditch. Se demandant sur le chemin ce qu’elles allaient pouvoir apprendre sur un terrain de Quidditch. Toutefois, l’une comme l’autre était contente de ne pas faire cours dans la salle prévue à cet effet. Le changement c’est tellement mieux !

Une fois arrivait, elle vire une jeune femme, jeune était exactement le mot à utiliser. Elle leur demande de prendre un balai et de se rendre chez leur professeur, qui se trouvait au centre d’arènes ? Oui oui c’était bel et bien ça. Elles avaient été complétement choquer de voir pareil spectacle. Elle comprenait maintenant pourquoi les joueurs de Quidditch n’arrêtaient pas de pester ces derniers temps. Bientôt Miss Nott, entreprit de faire des groupes. Athéna se retrouva avec Emilya et Cynthia. Parfait elle connaissait Emilya, qui était amie avec sa sœur, puis elle avait eu de nombreuse fois l’occasion de la voir lors des soirées mondaines. Quant à Cynthia, elle ne voulait pas entendre parler de cette fille. L’histoire avait fait le tour de tout Poudlard, cette fille se faisant passer pour une Sang-Pur. Pouah ! Daenarylis quant à elle se retrouva groupé avec Pandora et Williams. Tous trois de trois maisons différentes. Ca promettait d’être drôle ! Aucunes de deux Serdaigle commença à pester. Elles étaient en groupe, c’était plus ça le problème. Que ce soit Daenarylis ou bien Athéna, elles préféraient de loin travailler toutes seules, alors leurs mettre des poids aux mains ne les réjouissaient pas. Les explications, les réponses et voilà que le cours allait commençait. Bien ! Que la fête commence.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité






lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Jeu 13 Fév - 3:21



Cours de Défense Contre les Forces du Mal
Rebekah & Jessica



Mercredi 10 Novembre 2021

Rebekah ne changera pas d’aussitôt, elle restera la même quoi qu’il lui en coûte. C’est comme ça et on y peut rien, on la prend avec ses défauts ou on la prend pas … même si à mon avis plus d’un ne réfléchis pas longtemps au fait de la prendre ou non … Ce matin pour ne pas changer, elle dormait encore. Dans les bras de Morphet, sans se soucier que son cours de défense contre les forces du mal était dans pas moins d’une heure. Elle le savait pourtant que son professeur n’aimait pas les retards … et pourtant ! Alors Jessica ne perdit pas une seule seconde, tirant les rideaux de la belle blonde, elle laissa la lueur verdâtre du au lac pénétrer à hauteur de son visage. Dommage qu’elle n’avait pas le soleil ou même encore des fenêtres, ça aurait été beaucoup plus radical. Elle aurait ouvert la fenêtre et laisser un courant d’air froid parcourir la pièce afin de faire trembler de froid miss Perroni.  Mais non, pas de fenêtre, pas de courant d’air, rien. Seulement cette lueur verdâtre ….

Rebekah se leva, non contente qu’on l’a réveillé, toutefois elle ne pouvait que remercier Jessica. Entre Sang-Pur au final on s’entre-aide non ? Alors elle finit par s’habiller, tenue de sorcière et le tour était joué. Jessica l’avait laissé préférant avoir de l’avance, Rebekah quant à elle s’était dirigée vers la grande salle, pas moyen de commencer une journée sans son jus de citrouille ! Lorsqu’elle le prit, elle croisa Jessica. « Mais je croyais que vous alliez en cours ? Jessica dites-moi qu’il n’y a pas cours ! ». Jessica sourit. « Hélas non très chère, nous avons cours au terrain de Quidditch ». Aux grands yeux de Rebekah, Jessica sentit le malaise venir. « Oui j’ai exactement eu la même réaction, niveau vol je n’ai eu qu’un A. » Rebekah avait la même note, mais ça ne voulait absolument pas dire qu’elle était capable de combattre sur son balai. Les deux jeunes femmes prirent la route du stade de Quidditch. Découvrirent ensemble les arènes et le monde s’agglutinant devant une charmante personne. « Je vous paris que cette fille n’est pas de Sang-Pur ! », avait-elle finit par dire à Jessica, à voix basse.  Prenant leurs balais, elles atteignirent bien vite leur professeur. Là les groupes se formèrent. Jessica se trouvait être avec Davis et Hopkins.Deux personnes qu’elle … elle ne s’en préoccuper absolument pas. Le cours risqué donc d’être des plus ennuyants. Rebekah quant à elle, remercia le bon Dieu de n’être tombé avec Mikayla. Cooper et Collins ce n’était tout de même pas le pire ….




Revenir en haut Aller en bas
Serdaigle
avatar





• Crédits Kit : edenmemories
• Parchemins écrits : 25


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Mar 25 Fév - 0:41

Cours de Défense Contre les Forces du Mal







Elle regardait le contenu de son petit déjeuner fixement, espérant peut-être trouvé une illuminations quand à la conclusion de sa disserte d’histoire, ou un indice pour son prochain devoir de runes. Mais rien n’y fit. La nourriture, la jolie nourriture ne se transforma pas en un indice flagrant, la délivrant de ses dernières petites inquiétudes d’élève. Elle soupira, tira la langue à son assiette, attrapa sa tasse de chocolat chaud et bu une longue gorgée pour se requinquer.
Cela fait, elle s’attaqua à ses toast couverts de confiture, tout en faisant bien attention ne pas en laisser un lui échapper des mains, et se retrouver sur la mauvaise face, pile sur sa robe de sorcière, ou ses chaussures, ou tout bonnement loin de la portée de son estomac qui crierait famine les heures prochaines si il n’était pas rempli à souhait.
La rousse, releva le nez de sa tartine après en avoir enfourné une bouchée, et parcourue l’assemblée d’un regard, comme elle savait si bien le faire. A sa table les bleus discutait, finissaient leurs devoirs ou mangeaient tranquillement ; alors qu’on sentait une certaine activité venir de la table de Gryffondors, comme dotés d’une énergie sans égale, et ça déjà de bon matin. Les veinards. Non pas qu’elle se sentait extenuée ou bien même fatiguée.  Elle faisait juste partie de ces personnes qui apprécient grandement un petit déjeuner prie au calme, dans un joli décor et un contexte sympathique. Trop de brouhaha ou d’agitation dès le matin, c’est mauvais pour tenir le reste de la journée. Et surtout faire la fête le soir. Bref.
Elle aimait prendre son temps pour son petit déjeuner, mais la Proctor savait définitivement qu’elle ne pouvait pour autant pas se laisser aller, et encore moins arriver en retard en cours : elle avait la sainte horreur d’arriver en retard. C’était d’ailleurs, avec le fait d’arriver en pyjama en cours, un de ses pires cauchemars. Elle se décida donc à accélérer la cadence, termina ses toasts et embarqua un petit pain pour la route.
Sa –chère- baguette dans la manche de sa robe, elle se leva après avoir nettoyé sa place, et se dirigea vers les portes de la grandes salles, qu’elle passa avant de se diriger vers les escaliers. Après être arriver un étage au dessus, elle aperçu une des filles qui devait assister à son même cour de Défense Contre les Forces du Mal avec le professeur Nott, en attraper une seconde en descendants les escaliers, avant de lui indiquer que le dit cour se déroulait en fait sur le terrain de Quidditch.
La jeune fille partit donc à la suite des deux demoiselles, et redescendit les escaliers tranquillement, en direction du terrain. Quelque chose la tracassa soudainement. Elle ferma les yeux et pria silencieusement pour qu’elle n’ai pas besoin de se retrouver dans les airs.
Alors qu’elle psalmodiait des mots dans une langue incongrue qu’elle même ne connaissait pas, Daphnée arriva enfin sur le terrain où elle pu apercevoir une tête qui ne lui disait rien juste à l’entrée, se chargeant d’accueillir les sixième et septième années présents au cour. Plus loin, elle entrevu la tête d’Asling, et celle de Daenarylis. Les quatre maisons étaient représentées dans ce cour, et avec elles, les tensions partagées depuis des siècles et des siècles.
Daphnée se retint de couiné lorsqu’elle aperçu les vieux balais du cours de vol « trôner » dans un coin, et s’approcha de la scène sur laquelle se tenait son professeur. Elle écouta attentivement les indications, comme de coutume. Les chuchotements et protestations commencèrent à monter dès que Mademoiselle Nott eu fini sa présentation.
Certains se plaignaient de leur groupe, et Tracy Collins, la jolie Poufsouffle située près de son ami le Gryffondor, eu la splendide idée de demander si l’utilisation des balais était réellement requise. Elle était un Troll en vol.
Et elle n’aimait pas le vide. Déjà que pieds à terre, c’était une maladroite incroyable, dans les airs, elle ne donnait pas cher de sa peau. Elle se mit à toucher son tatouage derrière l’oreille comme pour se rassurer, et jeta un coup d’œil aux deux jeunes filles avec qui elle se retrouvait en groupe. Une bleue, et une rouge.  Elle ne connaissait Joe-Annah que de vu, et Jeassalyn que par les bruits de couloirs. Or Daphnée Proctor n’était pas une fille à se fier sur les bruits de couloir. Elle leur fit un sourire contrit, et haussa les épaules, un peu timide.
L’idée des arènes étaient complètement farfelue, mais elle reconnue à son professeur une bonne pédagogie : quoi de mieux pour se mettre en conditions ? Le problème était qu’elle n’était pas une adepte des duels, et qu’elle était bien meilleure en défense qu’en attaque. Enfin, c’était aussi dû au fait qu’elle préférait se défendre qu’attaquer. Tout est une question de volonté.
Elle se rendit jusqu’aux balais à reculons, et en attrapa un comme si celui-ci signait la plus grande catastrophe de sa petite existence. Elle soupira avec une tête désolée, se demandant comment Asling pouvait bien aimer se retrouver à plusieurs mètres de hauteur sur ces choses là, et rejoignit silencieusement Tracy Collins sur son point de vue bien explicite sur la question.
- Non mais quelle misère, quelle misère… murmura-t-elle.








Dernière édition par Daphnée N. Proctor le Mar 15 Avr - 8:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poufsouffle
avatar





• Crédits Kit : Bazzart - Tumblr
• Parchemins écrits : 27


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Lun 10 Mar - 22:55


Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année
FEAT. Aylen Nott
Une dure journée qui commence de nouveau à Poudlard en ce 10 Novembre. Le froid glaciale qui s'empare du château a pour effet de me miner le morale. Je préfère encore transpirer de chaud que de m'envelopper d'une couche impressionnante de vêtements. J'enfile mes baskets laissées près du feu, ma longue cape de sorcière et dévale les marches jusqu'à la salle de défense contre les forces du mal. Ayant plutôt prévu d'arriver pile à l'heure et n'ayant pas trop pris la peine d'écouter la fin du derniers cours, j'arrive déçue face à une petite affichette. Le terrain de quidditch... Cours en extérieur, il ne manquait plus que ça... J’entends derrière moi un des tableaux qui se moque de moi, une vieille mégères s'étant probablement trompée de tableau. Je lui fais un joli doigt d'honneur en m'éloignant non sans recevoir des exaspérations choquées de la dame. J'aurai presque juré avoir vu une statue se retourner vers moi.

Arriver en retard, une habitude tenace qui m’a valu bien des retenues malgré ma petite bouille d’ange. Je ne suis pas toujours en tort après tout, la plupart du temps, les autres élèves s’amusent à me rendre la vie impossible. Vous avez déjà passé la matinée fixée au plafond ? J’imagine que non. J’arrive en cours légèrement en retard pendant qu’Aylen explique les règles de son petit jeu.  Je n’avais jamais vu le terrain aménagé ainsi mais cela semblait intéressant après tout. Je n’ai jamais été très forte en duel, nettement plus à l’aise avec des mots bien placés. Aucun sortilège de désarmement, autant dire que je me retrouvais démunie, qu’est-ce que je vais bien pouvoir utiliser ? Un lumos ? Je regarde alors les autres élèves de ma classe apparemment aussi déconcertés que moi et j’ai bien l’impression que certains ne considère pas beaucoup la règle de non-violence gratuite en duel.

Les groupes se forment et je reste stupidement seule, n’ayant pas la moindre idée de ce que je suis censée faire. Bravo Andréa d’être arrivée en retard… Heureusement, Aylen m’indique mon groupe en soupirant. Je rejoins alors Daenarillys et Pandora qui m’attendent toute deux en devant surement se dire « Mais quelle boulet on se tape encore ». Je dois avouer qu’elles n’auraient pas tort de penser cela mais ce serait une erreur de me sous-estimer. J’ai toujours eu un bon niveau dans cette matière et malgré que je sois petite, je suis bien plus sportive que la plupart de ces pouffes qui se prennent pour des princesses guerrières premières de la classe. Voilà peut être une bonne occasion pour moi de régler quelques comptes avec certains. Je suis loin d’être une cible facile ! Je retrousse mes manches, prend ma baguette avec une lueur sauvage dans le regard, imaginant déjà tout un arsenal de sorts dont je pourrai me servir sur ce grand couillon de Gryffondor qui se la pète depuis des années.


codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DCFM
avatar





• Crédits Kit : //
• Parchemins écrits : 49


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Mar 11 Mar - 13:46


Mercredi 10 Novembre 2021


Certains élèves arrivèrent après le début de ses explications. Ils avaient de la chance : si ça avait été un cours normal, ils n'auraient pas pu franchir les portes pour entrer. Aylen attendait de ses septièmes et sixième année une ponctualité exemplaire. Sans cette discipline, ils n'iraient pas bien loin. Et en parlant de discipline...
Après qu'elle ait demandé si des élèves souhaitaient poser des questions, il y eut un bref silence avant qu'une élève ne prenne la parole. La jeune femme haussa un sourcil en observant la vert et argent. Bon sang, il s'était passé quoi en dix ans pour que les Serpentards deviennent tellement stupides ? Et depuis quand leur arrogance les aveuglait suffisamment pour qu'ils pensent qu'elle ne verrait pas leur petit manège ? Sérieusement, on ne leur apprenait donc pas à se montrer plus subtils ?
« Si par accident vous entendez règlement de compte miss Roseburry, ne vous gênez pas, tant que vous respectez les deux règles énoncées. » Elle hésita un instant avant de se décider à ajouter tout de même un détail qui avait son importance. « Ceci dit, ne pensez pas que vous n'en serez pas pénalisé : tous les exercices de groupe sont notés. » Elle avait répondu de façon assez général à l'ensemble du groupe pour que la question ne soit pas répété (de toute façon elle ne répondrait pas) et revint déposer son regard sur Emilya, non sans qu'une pointe de sévérité n'y soit incrusté. « Il serait tout de même de bon ton de faire preuve des qualités de votre maison, à l'avenir, miss Roseburry. » Elle pinça les lèvres en une ligne réprobatrice. Il était évident qu'elle parlait autant de la ruse et ses subtilités inhérentes que de la solidarité supposée caractériser les vert et argent : car contrairement à la croyance populaire, il s'agissait d'une des qualités majeurs des Serpentards. Or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, comme disait le Choixpeau. Et Aylen doutait qu'ils doivent se limiter à la population vivant dans les cachots.
Enfin, quelle importance ? Ils comprendraient sans doute avec le temps...
Et sinon cela les conduirait à leur perte.

La question de Keira l'interpella par la suite et elle tourna son visage vers elle en regardant le balai. « Vous les utiliserez uniquement pour aller d'une arène à une autre, puisque chaque équipe débutera au niveau du drapeau portant leur lettre. Et si vraiment vous ne vous sentez pas à l'aise, vous pouvez demander à un camarade ou à ma collègue de vous y transporter. Je comprendrais tout à fait, et ce n'est pas là-dessus que se fera l'évaluation. »
Il n'y eut pas d'autres questions et l'enseignante observa ses élèves, et s'arrêta un peu plus sur certains qui lui semblait avoir entendu parler plus tôt, notamment sur des jugements de sang. Elle regrettait dans ces moments de ne pas être directrice de la maison de Serpentard pour mettre fin à ces stupidités. Sincèrement, comment en 20 ans les choses avaient pu aussi peu évoluer ? C'était affligeant.

D'un sortilège rapide, Aylen fit apparaître des chiffres au dessus des arènes, fait à partir de fumée et flottant sans se déformer dans le vent. « Le groupe A et B s'affronteront dans l'arène 1, C et D dans l'arène 2, E et F dans l'arène 3. Vous avez cinq minutes pour discuter d'une stratégie, après quoi je donnerais un coup de sifflet et vous commencerez. Vous aurez dix minutes d'affrontement maximum. Bien. Allez-y. » Elle fit un signe de la main pour les laisser se rendre dans les arènes attribuées.

Evangeline avait pour sa part rejoint son groupe silencieusement, le sang glacé à l'idée de se retrouver avec Davis. Elle allait devoir collaborer avec cette espèce de folle ? Ca allait pas dans la tête de leur enseignante ou quoi ? C'était assez connu qu'elles ne s'entendaient pas... Mais à voir les compositions plus général, c'était presque comme si Nott avait fait exprès de composer des groupes de gens ne se connaissant pas ou peu, voire ne s'appréciant pas. En tout cas, c'était un peu trop pour être une coïncidence.
Enfin, au moins ils n'allaient pas passer les prochaines heures sur une chaise à devoir suivre un cours théorique. Même si les cours de l'enseignante étaient des plus intéressants.
Elle prit son balai entre ses doigts et le passa entre ses cuisses avant de taper au sol pour prendre son envol et se diriger prudemment vers l'arène désignée. La première... Elle alla se poser à l’extrémité du terrain, à côté du drapeau suffisamment visible depuis les airs, pouvant voir d'assez près les buts de quidditch, avec ses coéquipières. Elle se tourna vers elles sans se laisser intimidé en essayant d'oublier qu'elle se trouvait avec cette garce de Davis et l'autre à qui elle n'avait jamais parlé. Pas trop le même monde. Mais elle savait déjà qu'elle ne l'aimait pas.
« Alors... On va faire comment ? Vous avez des idées ? »
Elles avaient cinq minutes pour s'organiser...

***
Descriptifs des terrains
    Terrain 1 : La première était une plaine, où les hautes herbes montaient suffisamment haut pour cacher quelqu'un se tenant en position basse. Un monticule se trouvait au centre de celle-ci, surplombant la plaine. Quelques arbres au tronc fin étaient répartis de ça de là. Ils ne semblaient pas bien solide, mais devaient l'être assez pour servir de couverture malgré leur manque d'épaisseur pour faire un bouclier correcte.
    Terrain 2 :Le second était un terrain fait de bancs de sable fin plus ou moins haut, séparés par des plans d'eau. Ceux-ci étaient visiblement assez peu profond, mais empêchaient toute avancée en discrétion, ou trop rapide également. Se déplacer dans le sable n'était pas évident non plus.
    Terrain 3 : Le troisième terrain était formé de dénivelés formant une cuvette. Sans obstacle, sans rien pour se cacher, il permettait de voir loin, et ne laissait pas d'angle mort réel. On pouvait ainsi voir d'un bout à l'autre de cet espace clos.
    Terrain 4 : Le dernier terrain était plus complexe que le précédent. Bien plus. Il comportait des espèces de ruines qui n'étaient pas sans rapporter des murs effondrés d'habitations. On pouvait même trouver quelques meubles déjà bien abîmés. Ca donnait un petit air apocalyptique à ce terrain, qui offrait de nombreux abris et permettait de s'affronter à couvert.


Règles IRP :
    → Le but du jeu est de prendre la baguette de l'adversaire. Quand une équipe n'a plus de baguette, elle perd le match. Si au bout de dix minutes il n'y a pas de vainqueur, c'est l'équipe qui a récupéré le plus de baguettes qui gagne.
    → Vous n'avez pas le droit à la violence physique
    → Vous ne pouvez pas utiliser l'expelliarmus
    → Se sont les seules règles, en plus de celles du cours habituel.
    → Aylen & Rachael seront intraitables et le moindre faux pas sera fatal pour l'avenir de votre personnage dans ce cours. Merci de garder ça en tête.


Règles HRP :
    → Vous pouvez poster autant que vous voulez à partir de maintenant tant qu'un roulement est établit avec les personnes avec qui vous jouez. Ne vous embêtez pas à attendre les autres groupes. Si vous le désirez, vous pouvez même délocaliser votre arène dans un nouveau sujet si tout le monde est d'accord. Mes prochains posts seront là pour réguler si je vois des atteintes aux règles établis.
    → Vous avez entre trois semaines et un mois pour achever le premier match.
    → Comme il n'y a pas de limite de post mais que ceux-ci seront centrés sur l'action, merci de faire des posts courts de 500 mots maximum.
    → Pour savoir comment gérer les sorts, merci de vous reporter au règlement du cours. Vos niveaux sont indiqués ici, merci de vous en servir comme référence pour vos sorts.
    → Vous avez droit à un maximum de 3 sorts par tour (vous pouvez cumuler les lancers de dé).
    → Tout comportement Mary Suesque sera sanctionné.
    → Pour des raisons pratiques évidentes, vous ne pouvez pas jouer dans un même post deux personnages s'affrontant, merci donc de faire attention aux regroupements que vous effectuez.
    → Des modifications au niveau des groupes ont été faites, merci de les prendre en compte.


Pour plus de précision, n'hésitez pas à MP Rachael ou moi.[/font][/size]

••••••••••••••••

« Your life is fragile, just beginning, teetering on the violent edge of the world. Your sadness will bury you alive, and you are the only one who can shovel your way out with hardened hands and ragged fingernails, bleeding your despair into the unforgiving earth. »
A bouquet of clumsy word

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar





• Crédits Kit : Silver Fox & Tumblr
• Parchemins écrits : 134


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Ven 14 Mar - 2:44


Cours de défense contre les forces du mal


Mercredi 10 novembre

Si Jeassalyn n’était pas vraiment ravie d’être là, ce n’était pas le cas de Joe-Annah McKay. Les cours de défense contre les forces du mal étaient ses préférés. Et l’idée qu’avait eue le professeur Nott était absolument excellente. Sans tarder, elle jeta un coup d’œil à ses camarades, son balai sous le bras. Elle constata bien vite que Jeassalyn ne semblait pas très à l’aise à l’idée de grimper sur un balai. Avec un sourire qui ressemblait presqu’à une grimace, Joe-Annah s’en approcha. « Je t’emmène ? », questionna-t-elle simplement, sans se préoccuper des formalités. Jeassalyn sembla sur le point de répliquer pour l’envoyer promener. Mais apparemment, le fait qu’elle soit mal à l’aise sur un balai était suffisant pour qu’elle accepte. Joe-Annah elle-même n’avais jamais eu de bons résultats en vol. Mais elle le faisait exprès. Elle détestait l’idée de voler sur un balai comme les clichés qu’on pouvait voir dans les films moldus. Quoi qu’il en soit la jeune femme aida la brune à grimper sur son balai et d’un mouvement souple, elle s’envola vers l’arène qui leur avait été désignée. Quand elle atterrit près du drapeau, Jeassalyn se dégagea comme si la présence de la blonde aurait pu la brûler. Joe-Annah ne s’en formalisa cependant pas, attendant que Daphnée, la jeune Serdaigle qui complétait son groupe n’arrive. Elle regarda les jeunes femmes à tour de rôle sans rien dire. En vérité, elle réfléchissait. « Comment est-ce qu’on procède ? C’est quoi le plan ? », questionna la jeune Gryffondor, qui semblait être à des années lumières de cette arène. Elle avait l’air d’une droguée. Sincèrement. A fixer ainsi le ciel, sans prendre la peine de regarder qui que ce soit, elle lui faisait penser à une toxicomane. Peut-être était-ce ce qu’elle était d’ailleurs. Ce ne serait pas étonnant. Joe en avait entendu des vertes et des pas mûres à son sujet. Mais elle n’était du genre à se fier aux apparences. Et d’ailleurs, elle n’était surtout pas là pour ça. « Avec ces plans d’eaux, impossible d’avancer sans se faire repérer. Je pense que nous devons nous dissimuler derrière ces bancs de sable. Laissons-le nous chasser, nous les prendrons par surprise », commença-t-elle, semblant réfléchir à la question à haute voix. « On pourrait peut-être les stupéfixier ? Ce serait, je pense, la solution la plus facile », acheva-t-elle avant de fixer les deux autres, semblant attendre leur avis. Jeassalyn hocha la tête, mais elle n’en avait visiblement strictement rien à faire. Joe-Annah l’avait déjà observée, elle savait qu’elle avait un bon niveau en défense contre les forces du mal, mais que sa baguette faisait des siennes en fonction de son humeur. Elle avait l’air de n’en avoir rien à faire, certes, mais elle était sûre qu’elle suivrait le mouvement, simplement pour que ses résultats scolaires restent bons. « Daphnée, ton avis ? », demanda-t-elle, s’adressant à la jolie rousse. « Oh, pendant que j’y pense. On devra faire attention au duo Dawkins-Blackstone. Surtout lui. Il est rusé comme un renard, on ferait mieux d’essayer de le choper le premier », termina-t-elle finalement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serpentard
avatar





• Crédits Kit : Dreamy & Tumblr
• Parchemins écrits : 1986


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Ven 14 Mar - 5:37



Sujet de groupe
Mercredi 10 novembre



Ce cours allait l’énerver, Pandora en était sûre. Il fallait voir dans qu’elle équipe de boulets elle se retrouvait. Daibidh avait finalement été changé de groupe à la dernière minute et elle se retrouvait à faire équipe avec une jeune Poufsouffle. En fait, c’était un peu fort de dire que c’était des boulets. Parce qu’au final, elle ne les connaissait même pas. Les seules choses qu'elle savait de Daenarylis c’était qu’elle avait un prénom tordu – et elle, elle s’appelait Pandora, c’était pour dire – et qu’elle avait été à Beauxbâtons avant d’être envoyée à Poudlard. Quant à Andréa, Pandora n’avait pas la moindre idée de qui elle était, elle ne la connaissait que de nom et de vue. Mais puisque c’était une impure, ça lui suffisait largement. Fronçant les sourcils et sans accorder le moindre regard à ses camarades, elle fila sur son balai, ce qu’elle considérait comme étant la meilleure chose du cours. Oui, elle savait que ce cours allait l’emmerder. Parce qu’elle n’était pas inspirée. Et d’ailleurs, si ça n’avait tenu qu’à elle et qu’il n’y avait pas eu une note en jeu, elle aurait donné sa baguette à ses adversaires directement, comme ça, ça aurait été réglé. Maudissant son professeur intérieurement, Pandora se posa avec souplesse près du drapeau de son équipe, dans l’arène que le professeur avait désigné. Eh ben … C’était pas gagné. Vraiment pas. Quand les deux jeunes femmes l’eurent rejoins, elle fit mine de s’intéresser au cours, ne souhaitant pas – par fierté – être un poids dans leur groupe. « Bon, j’imagine que la manière la plus simple de récupérer leurs baguettes, c’est d’utiliser le stupéfix. Cela dit, on a rien pour se planquer, on est dans la merde. Des idées ? », questionna-t-elle d’un air hautain.

Mikayla enrageait. Hopkins et Wyndam-Pryce verte. Elle aurait préféré la jumelle. C’était une cinglée avec des instincts de psychopathes refoulés, mais au moins, ce n’était pas une pétasse elle. Et surtout, ce qui énervait Mikayla, c’était d’avoir à demander de l’aide pour prendre un balai. Plutôt crever, en fait. Râlant pour elle-même, elle enfourcha son balai. A mi-chemin, elle manqua de se casser la gueule, mais tant pis. Elle se rattrapa à temps, bien qu’elle manqua de glisser de son balai en arrivant au drapeau de son groupe. Elle maudissait Nott. Vraiment. Cette bonne femme avait des idées à la con parfois. Reprenant son esprit après son atterrissage, elle rejoignit Hopkins, qu’elle toisa d’un regard mauvais et presque menaçant. Elle n’avait vraiment aucune envie de la voir, encore moins de faire équipe avec elle. Mais alors vraiment pas la moindre envie. Mais puisqu’elle n’avait pas le choix … Fuck. Elle devait bien faire un effort. Elle n’avait pas du tout envie de ressortir de ce cours pourri avec une note en moins. « L’idée que j’ai tout de suite, ce serait de commencer par me débarrasser de toi pour avoir le champ libre, mais je tiens pas à avoir une mauvaise note », siffla-t-elle entre ses dents, mécontente. « Sinon, l’idée c’est qu’on se planque. On pourrait les avoir avec des incarcerem. On peut s’planquer derrière les troncs et dans les hautes herbes. Va juste falloir s’salir un peu les mains. Oh et si j’en ai l’occasion, j’veux faire sa fête à Peperroni ». Oui, elle détestait tellement Rebekah que l’espace d’un instant, elle en oublia qu’elle détestait Evangeline aussi.

Elwyn quant à lui était plutôt satisfait du cours. L’idée était bonne. Et il se retrouvait avec Keira, sa cousine, alors forcément, il devait avouer que l’idée ne lui déplaisait pas tant que ça. Le jeune homme prit donc son balai, parfaitement à l’aise et se rendit dans l’arène qu’avait désignée le professeur, pour y rejoindre sa cousine. Il attendit également que la troisième personne qui devait les accompagner les rejoigne, à savoir une jeune Pousfouffle qu’il ne connaissait pas. « Bon, je ne sais pas si vous avez des idées, mais moi, j’ai pensé au sortilège de désillusion. S’ils ne nous voient pas, ce sera plus facile pour nous fondre dans la masse et les prendre par surprise », annonça-t-il aux deux autres filles.

••••••••••••••••

pandora heather jenkins
Certaines trahisons sont inévitables. Quand on trahi l'autre... quand on trahi l'autre, c'est plus compliqué de réparer les dégâts. On fait l'impossible, pour reconstruire la confiance qu'on a perdu, mais certaines trahisons, certaines blessures sont si graves, si profondes, qu'on est impuissant à les guérir. Et dans ces cas là, il n'y a rien d'autre à faire qu'attendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar





• Crédits Kit : edenmemories
• Parchemins écrits : 25


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Mar 18 Mar - 10:20

Cours de Défense Contre les Forces du Mal







La rousse fixa le balais comme si ce dernier était quelque chose qui allait la manger. Lui baver dessus, la brutaliser ou quelque chose du même genre. Si elle le pouvait, elle rentrerait dans l’arène sans, en grimpant par delà le mur à la seule force de ses bras. Mais c’était peu probable vu le temps imparti.
Au moins, d’après la prof, elle n’était pas obligée d’en avoir recours dans l’arène, et c’était déjà tout ce qui comptait : moins de temps passer sur le balais signifiait plus de temps de survie pour Daphnée. Dans l’arène. Et même en dehors.
Les arènes réparties et les règles rappelées, les groupes se formèrent pour élaborer une stratégie. La  Bleue se dirigea en trottinant vers l’arène (moins temps sur le balais, plus de temps de vie), et regarda la « chose » dans sa main. Elle se positionna comme elle savait le faire, de façon plus scolaire que naturelle, tapa du pied, et décolla, droite comme un i, de la surface terrestre, tendre aimée, les jointures des doigts blanches à force de serrer le manche comme elle le faisait. Arrivée à une altitude qui lui permettait de simplement passer par dessus le mur et de redescendre dans un maximum de douceur, elle entreprit de faire ce parcourt, et ne se décida à respirer qu’à partir du moment où ses deux pieds se retrouvèrent enfoncés comme il se doit dans le sable.

La rousse garda à contre coeur la balais dans la main, et se dirigea à pieds jusque la jolie Joe-Annah et la Gryffondor, qui « planait » quelque peu, attendant une mise au point du groupe. Daphnée écouta les conseils de la bleu, réfléchissant à toute allure pour prendre ses dires en considération, et tirer à profit ce qu’elle savait pour une plus grand efficacité d’équipe. Le tout, c’était de faire fonctionner une équipe, et pas seulement un membre par un membre. C’était pour ça que Mademoiselle Nott les avait regrouper. Enfin, c’est ce qu’elle en déduisait. Sinon, à quoi bon mettre des personnes qui se connaissent peu -ou bien qui se détestent- en collaboration si ce n’est pour qu’elles apprennent à s’adapter et à exploiter le meilleure de la combinaison qu’elles forment ?  daphnés sourit, pinça les lèvres, et se décida à prendre à son tour la parole.


- Hum... fit-elle, quoi qu’il arrive, il faut que l’on pense à trois, et pas par nous-même. Il faut éviter nos propres réflexes je pense, et utiliser nos atouts majeur pour servir chacune d’entre-nous. Par exemple, moi, je suis meilleure en défense qu’en attaque, je peux donc me permettre de vous couvrir chacune, et peut-être même de me couvrir moi-même.

Daphnée s’arrêta un instant, réfléchissant encore en remuant le bout de son nez comme elle en avait l’habitude. La rousse tenta de se remémorer les cours en salle, et les observations qu’elle avait faite de ses deux camarades. Joe-Annah était vraiment vive d’esprit, et était très douée pour la théorie. Néanmoins, elle paraissait moins à l’aise en pratique. Jeassalyn, elle, avait un bon niveau, mais la bleue ne savait pas comment cette dernière pouvait réagir. Elle était un électron libre, on ne pouvait ni prévoir si réaction, ni sa trajectoire. C’était un inconvénient comme un avantage. Elle glissa un coup d’oeil à la rouge, qui semblait toujours ailleurs mais apparemment les écoutait. Si la Gryffondor
pouvait surprendre sa propre équipe, elle pouvait aussi surprendre l’autre équipe. Il fallait donc qu’elle soit plutôt devant, dans la périphérie visuelle des deux bleues pour que ces dernières suivent ses mouvements.  
Daphnée s’accroupit, et dessina un triangle isocèle dans le sable. Elle inscrivit les initiales de chacune d’entre elles aux coins du triangle, elle située à l’arrière, à équidistance des deux autres.

- Qu’est-ce que tu penses d’une position telle que celle-là ? demanda-t-elle à Joe-Annah en se relavant.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar





• Crédits Kit : Silver Fox & Tumblr
• Parchemins écrits : 134


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Mer 19 Mar - 0:14


Cours de défense contre les forces du mal


Mercredi 10 novembre

« Evidemment ». Joe-Annah hocha la tête et Jeassalyn posa son regard sur le petit groupe. Evidemment que l’une comme l’autre savaient qu’il fallait réfléchir à trois et non tout seul. Si Joe-Annah prenait ce fait comme une évidence et hochait joyeusement la tête, Jeassalyn, elle, était plutôt exaspérée. Elle les prenait pour qui, l’autre là ? Pour des demeurés ? Quoi qu’il en soit, la rouge et or ne prononça pas le moindre mot, se content de hocher la tête. Elle n’était pas d’une très grande utilité dans la discussion. Mais en même temps, elle se retrouvait avec deux serdaigles. Et elles en avaient toutes les deux l’air de n’en avoir rien à foutre qu’elle soit là ou non. Peut-être devrait-elle s’allonger dans un coin de l’arène et attendre que le temps passe tiens. Mais Daphnée se mit à dessiner dans le sable et pour une fois, Jeassalyn ne fixait plus un point au-dessus de sa tête, mais bien le dessin dans le sable. Joe-Annah semblait fascinée. Ou alors, c’était peut-être juste parce qu’elle était blonde, qu’elle semblait avoir le regard ainsi fixé sur le dessin dans le sable. « Ça me semble en effet être la meilleure des dispositions », confirma-t-elle en hochant la tête, souriant d’un air encourageant. Jeassalyn poussa un grognement de mécontentement et Joe-Annah sortit enfin de la contemplation du dessin pour la regarder elle. « Ça me convient aussi, puisque vous me demandez mon avis », lâcha la rouge et or, sarcastique. Joe-Annah écarquilla les yeux, comme si Jeassalyn venait de la gifler. Son avis ! Elle ne lui avait pas demandé son avis. « Excuse-moi, c’est vrai qu’on parlait de réfléchir à trois. Est-ce que ça te convient, ou est-ce que tu as une autre idée ? », demanda-t-elle, soucieuse de ne pas vexer la Gryffondor. Ce n’était pas tant qu’elle ne voulait pas la blesser. C’était surtout qu’elle avait peur de la manière dont elle pourrait réagir. Cette nana avait essayé de tuer sa sœur dans la grande salle, aux vus et aux sus de tous. Alors … mieux valait l’avoir comme alliée que comme ennemie. « Ça me parait bien. Je peux servir d’appât. Après tout, la moitié des élèves de cette école changent de couloirs quand il me voit ». Elle disait cela comme si elle ne comprenait pas pourquoi. Joe-Annah elle comprenait très bien. Et elle se baladait dans l’école armée de fusils, c’était pour dire …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar





• Crédits Kit : edenmemories
• Parchemins écrits : 25


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   Mar 15 Avr - 8:52

Cours de Défense Contre les Forces du Mal







Daphnée s’en voulut d’avoir oublier de demander son avis à la Gryffondor, après que cette dernière le lui ait fait remarquer.
Il n’était pas dans ces habitudes d’omettre les gens lors de concertations, mais elle avait réellement cru que la rouge et or était ailleurs au dit moment.
Jo-Annah avait approuvé la position que le rousse avait proposé, et Jeassalyn se portait apparemment volontaire comme appât. L’idée ne réjouissait pas plus que ça la Serdaigle, mais apparemment, Jeassalyn souhaitait participer. Et comme la Proctor ne voulait pas l’importuner ni l’inquiéter plus que ça, histoire d’éviter tout débordement, et regarder une entente relative.
Daphnée se redressa, secoua le bout de son petit nez comme elle en avait l’habitude, et regarda autour d’elle. Leur arène était vraiment peu adéquate. Ils allaient devoir user de ruse et de robustesse, parce que balancer du sable dans les yeux de leurs adversaires n’allait surement pas les aider à remporter cette manche.
Le ciel était plutôt clair, et le vent soufflait plus fort dans les hauteurs que par terre. Ce dernier, dans leur arène, pourrait s’avérer aussi bien avantageux que rapidement désavantageux. Autant pour la visibilité que pour la mobilité. La rousse chuta dans le sable, faisant voltiger quelques grains, et remercia les yeux fermés son cousin de l’avoir fait courir derrière lui dans le sable à plusieurs reprises, et pour diverses raisons. Sauf celle où il lui avait piqué une page de son journal. Courir dans l’arène s’avérerait moins éprouvant que si il ne lui était jamais arrivé de cavaler sur des dunes de sable. N’empêche que ses chaussures allaient en prendre un coup. Et ne parlons pas ni de ses chaussettes, ni de sa robe de sorcière. L’idée d’un jean et de basket pourfendit son esprit, et elle soupira et marmonna que  si elle avait su elle ne serait pas venue dans cette tenue.

Par ailleurs Daphnée espérait que ses amis, quant à eux dans leur arènes, s’en sortiraient aussi. Son narcissique Gryffondor devrait surement utiliser ses talent de voltigeur suicidaire sur balais pour gagner, et elle était persuader que sa petite française avait plus d’un tour dans son sac.
- Est-ce que vous avez d’autres idées ? demanda daphnés en se tournant vers Jeassalyn en premier pour lui signifier qu’elle ne l’oubliait ni ne l’omettait de la concertation, puis vers Joe-Annah. Ils ne leur restaient qu’à attente l’arrivée de leurs « adversaires », et le début des matchs. Daphnée regarda son balais, espérant intérieurement que ce dernier ne lui serait d’aucune utilité dans les minutes à venir. Elle tenta un sourire qui termina en grimace en direction de la chose volante, et sortit sa baguette chérie, qu’elle fit tournoyer entre ses doigts avant de l’empoigner fermemant.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours de DCFM n°1 || 6ème & 7ème année

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumos Maxima 3.0 :: Poudlard :: L'Extérieur :: Le Stade de Quidditch-