AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Cours n°1: Sorts de même familles et contre-sorts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sortilèges
avatar





• Crédits Kit : on verra
• Parchemins écrits : 17


lumos maxima


MessageSujet: Cours n°1: Sorts de même familles et contre-sorts   Dim 8 Déc - 5:49






Cours n°1.
Sujet commun

Angoissé. Voilà un qualificatif parfait pour décrire mon état actuel. Je vérifiais pour la quatorzième fois que ma cravate était correctement nouée, que ma chemise était correctement rentrée dans mon pantalon et qu’aucun pli n’apparaissait sur ma robe de sorcier. Durant des années j’avais parcouru le monde à la découverte d’autres cultures magiques, certaines plus hostiles que d’autres. Mais rien ne m’avait encore préparé à affronter une classe entière d’élève dans l’école même où je garde les souvenirs les plus traumatisants de mon enfance.

Poudlard avait été un véritable calvaire. Adolescent rond et gauche j’étais sans cesse la tête turque de l’école, le petit gros dont il était amusant de se moquer. Les plaisanteries allaient de simples réflexions à des actes plus humiliants comme la fois où je m’étais retrouvé attaché nu au but du stade de Quidditch. Mon salut m’était venu du professeur de Quidditch qui m’avait trouvé frigorifié au petit matin. Depuis, j’avais pris une belle revanche sur la nature. J’avais pris quelques bons centimètres, les rondeurs de l’enfance avaient disparues au profit d’une belle musculature et je surprenais même quelques regards en coin de la gente féminine sur mon passage. Mais devant mon miroir j’étais toujours l’ado entouré de ses complexes.

Je respirais un  dernier coup en entendant la cloche tout en ouvrant la porte à mes élèves. Ils savaient que cette année j’étais chargé de leur enseigner puisque la directrice m’avait présentée lors du banquet de début d’année. Ils entrèrent bruyamment dans la pièce où tous les bureaux avaient étaient mis sur le côté pour laisser un grand espace au centre. Je me dirigeais vers l’estrade professorale en attendant que tout le monde soit rentré. Très bien ils n’avaient pas l’air si méchants que ça et avec une voix claire je me présentais : « Bonjour à tous, je suis le professeur Buckley et si tout se passe bien nous allons passer cette année ensemble. Je ne serais pas votre professeur le plus sévère, néanmoins les règles habituelles de comportement sont à respecter. Les cours seront à la fois pratiques et théoriques pour ne pas trop vous ennuyer. Pour les devoirs, un à la fin de chaque cours, rien de très compliqué rassurez-vous.»

Marquant une petite pose je regardais rapidement mes élèves, dix-neuf participants ce qui posait problème pour former des groupes de deux. Cependant je poursuivais tout de même : « Aujourd’hui nous allons travailler en groupe de deux, à moins qu’il y ait des retardataires, l’un de vous devra se mettre avec moi. Le principe est simple, chaque groupe devra se mettre d’accord sur un sort et un contre sort qui s’y rapporte ou un sort de la même. Durant le reste de l’heure vous vous entraînerais à lancer ses deux sortilèges et durant la demi-heure qu’il nous restera je passerais voir chaque groupe afin d’évaluer la pertinence et l’exécution de vos sorts et distribuer des points. Attention, nous ne sommes pas en cours de défense contre les forces du mal. Le but n’est pas de faire un duel, je veux simplement évaluer vos connaissances en matière de sortilèges et votre capacité à trouver un contre sort ou un sort qui s’y rapporte. Si vous trouvez un sort de la même famille et un contre sort, un bonus sera attribué. Maintenant, formez vos groupes je passerai voir votre travail dans une heure. »

Sans plus un mot mes élèves se regardèrent les uns les autres afin de trouver un binôme. Certains groupes se formèrent immédiatement, d’autres eurent plus de difficulté à se trouver.






Travail à effectuer :
- Se mettre en groupe de deux.
- Trouver un premier sortilège.
- Choisir le contre sort qui s’y rapporte et/ou le sort de même famille.
- S’entrainer à les lancer.
- Les montrer au professeur. Si les sorts trouvés sont inappropriés, -3 points. Si les sorts trouvés sont appropriés, +3 points. Si les sorts trouvés sont appropriés et fonctionnent +5 points. Pour cela vous ferez appel au lancé de dés catégorie « duel ». 1 point par bonus.

Ex : A choisi le sortilège Incarcerem pour faire apparaitre des cordes enchantées. B utilise Cracbadabum pour les découper. A et B trouvent également Diffindo.
Un poste par personne, ensuite on passe à la vérification de Gaby où l’un des deux membres sera chargé de poster le RP qui explique les sorts choisis et lance les dés.
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serdaigle
avatar





• Crédits Kit : SWAN
• Parchemins écrits : 12


lumos maxima


MessageSujet: Re: Cours n°1: Sorts de même familles et contre-sorts   Mar 8 Avr - 9:27

Bouge toi le cul sale feignasse ! Le réveil c'est un peu le rêve. Un peu le rêve, quand, les yeux fermés, planquée, sous un amas infâme de draps et de couvertures toutes épluchées de flocons de laine, qui juste hier soir ressemblait encore à un lit, à poil sous un énième de mes tee shirt gris, je tente désespérément de prolonger la rêverie. Et c'est le soleil levant, ce petit malin, qui s'insinue à travers les lés de velours de ce foutu baldaquin, les rayons sont comme des aiguilles et me pistolètent le visage. Bang bang C'est le signal, l'heure de se lever, les filles du dortoir se bataillent déjà la salle de bain. Une qui a perdu son uniforme, une qui a pas fait son sac, une qui a besoin de café, moi, je suis de nouveau à Poudlard, ça y est, hein ? Derrière l'air égal, indifférent, le petit diable bouillonne tu sais. T'es une grande maintenant, c'est ta cinquième rentrée, alors pourquoi ça paraît aussi nouveau? A chaque fois. C'est bon ce premier jour, c'est comme avoir été quelqu'un d'autre pendant deux mois, l'été des grandes  découvertes (moldues), avoue t'as baisé, t'as bu comme toutes les autres putes moldues hein ? Mais aujourd'hui tu es Rude, l'élève invisible — bien que dans un fond magique de ta valise t'aies ramené des échantillons de ton « été des grandes découvertes »—  qu'aime lire et les petits déjeuners, lire au petit déjeuner aussi  et ça fait du bien. Je sors, boutonne une chemise froissée, enfile négligemment un pull, mes cheveux sont tout brouillés, mais c'est pas grave, je vais avoir un café, je vais aller en cours, je vais aller apprendre, c'est un détail l'apparence de fille levée en retard, pas démaquillée de la veille, ça a jamais empêché de boire son café ou d'apprendre. Bang bang le stéréotype de l'intello bien coiffée, bien habillée, bien souriante. Je jette mon sac, presque vide, hormis quelques parchemins, une plume, un manuel, sur mon épaule droite, là ou en fin d'année, la bande de cuir marque méchamment ma peau et je pars. Pour la grande salle : je les vois, les gens que j'aime bien, mes amis ? Je les regarde, je bois, mange mon café/ croissant toute seule, y a trop de socialisation et de retrouvailles au déjeuner de rentrée, c'en est presque vomitif, je préfère être seule. Pas grave, ça passe tellement vite le premier jour que je me retrouve déjà, grimpant une, deux, trois, des centaines de marche jusqu'à la salle de sortilège. Tiens, il est pas dégueulasse le nouveau professeur :
-Je ne serais pas votre professeur le plus sévère, néanmoins les règles habituelles de comportement sont à respecter.
C'est bien de le souligner, par pour moi, j'ai jamais eu besoin d'un règlement pour fermer ma gueule mais j'ai un sainte horreur  des gens qui l'ouvrent en cours. Le matin, au réveil, l'excitation de quelques donzelles qui s'agitent désespérément devant un unique miroir ; piégé par une dizaine d'ados qui cherchent à pervertir leur manque d'assurance —à se donner un air adulte— en se tartinant la face, en se tirant les cheveux, sur un corps dont l'apparence se plient encore aux ordres des hormones à cet âge ; ça se  confond en un bourdonnement d'abeille, y a comme un désir contagieux de se mêler à la masse, une jolie musique, le clapotis de l'eau des douches remplacent les bruits d'aile, toi aussi tu veux faire du miel nom de dieu, participer à la mascarade ! Pas en cours : un vrombissement presque musical, en tout cas pas insupportable, devient un bruit emmerdant.
-Aujourd’hui nous allons travailler en groupe de deux, à moins qu’il y ait des retardataires, l’un de vous devra se mettre avec moi.
Non! J'aime pas les travaux de groupe. J'aime pas parler. Ça me convient très bien le coin sombre du fond de la classe, près de la fenêtre, à noter consciencieusement, là ou on peut regarder dehors, la ou on peut se faire tout petit. Et puis, j'ai beau pas être chiante, j'ai pas besoin de beaucoup parler pour être antipathique, enfin assez pour redouter ces fichus travaux de groupe. Hors de question que je me mette avec le prof, aussi bien gaulé soit il, je suis pas là pour être lèche cul, je suis là pour apprendre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cours n°1: Sorts de même familles et contre-sorts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lumos Maxima 3.0 :: Poudlard :: Le Troisième Etage :: Cours de Sortilèges-